Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 septembre 2008

Nous fûmes gentils

Il fut un temps - 1975, pas si éloigné que cela - où les "gentils" étaient les méchants d'aujourd'hui et inversement. Cette chanson de Michel Fugain est une preuve chantante de la victoire de la gauche dans les media et sur le plan "culturel" et intellectuel. Merci à Georges Poupoupidou d'avoir abandonner le terrain à l'ennemi, et à ses successeurs (sauf Mitrand) de n'avoir jamais contesté la défaite.

A nous de faire le boulot.

 

 

12 septembre 2008

Ségo for ever

C'était il y a un peu plus d'un an. Ça faisait peur avant les élections maintenant ça fait bien rire.

A noter à 10 secondes de la fin une montée dans les tierces (est-ce comme cela que l'on dit ?) vraiment réac.

 

C'est là

 

11 septembre 2008

Au drapeau

En l'honneur du secrétaire d'état aux droits de l'Homme.

 

 

Tempus fugit (2)

"On est au XXIe siècle quand même..." cette croyance en la continuité du progrès me fait penser, a contrario, à la sentence habituelle prononcée contre le Beaujolais nouveau qui vient d'arriver : "Il était meilleur l'année dernière !"

Il devait être sacrément bon il y a 50 ans ...

Globules

10 septembre 2008

Tempus fugit

Une expression qui est insupportable, vide de sens mais qui pourtant signifie quelquechose : "voir ça au XXIe siècle...", "on est au XXIe siècle quand même..." Sous prétexte que notre siècle porte le numéro 21 tous les maux de la terre devraient avoir disparus et tous les "Terriens" devraient être gentils ? Pourquoi 21 serait mieux que 17 ? Il me semble que lorsque l'on n'en comptait que 17 l'élite avait un peu plus de raffinement qu'aujourd'hui... Les exemples sont nombreux et dans les deux sens d'ailleurs.

memorial_berlin.jpgCette façon de penser le temps est typique des progressistes qui pensent que chaque jour l'humanité progresse un peu plus. En clair il voit le progrès selon une courbe dont le coefficient directeur serait toujours positif, ou au moins depuis 1789. Quel manque d'ouverture d'esprit de la part de ceux qui s'en veulent les chantres ! Est-ce possible de penser que nos ancêtres ont pu être à un moment donné objectivement supérieurs à nous ? Ce n'est pas parce que c'est notre temps qu'il est supérieur au temps passé. Il faut avoir un peu de recul historique de temps en temps (ce qui implique hélas un peu de savoir, pas de la culture, du savoir) pour avoir une vision réaliste de son époque.

C'est une vision totalitaire du monde de croire que tous les maux devraient avoir disparus. En somme les progrès constants de l'humanité depuis quelques décennies devraient avoir fait de nous des hommes nouveaux et il n'est pas acceptable que nous ne soyons pas tous gentils et à la pointe des combats du présent. Attention ceux qui invoquent le XXIe siècle sont les kapos des prochains camps !

 

09 septembre 2008

Gold loto

Il y a quelques jours un Espagnol et un Portugais se sont partagés après le tirage de l'euromillion 120 millions d'euros soit environ 400 millions de Francs (nouveaux) chacun. En tant que grand admirateur de Colbert et de sa politique je commence déjà à tiquer car ce jeu est financé en très grande partie par les joueurs français. Ce sont donc quelques centaines de millions de Francs qui viennent encore alourdir le déficit de notre balance commerciale (ou de la balance des paiements ?... bref de toutes nos balances !). C'est donc de l'argent qui aurait pu très facilement rester à l'intérieur de nos frontières qui s'en va. On me dira que ce n'est rien en comparaison des devises que les Français donnent aux étrangers tarteauxpommes.jpgen partant en vacances au delà de la ligne des Vosges ou du "mur" de l'Atlantique. Le nationalisme économique commence par l'achat de pommes qui viennent du Limousin et non du Chili. Un chômeur qui roule en Ford pleurant sur son sort me fera toujours rigoler !

Le résultat du loto me fait tiquer mais me fait rire aussi. Heureusement que les gagnants reçoivent cet argent sans rien faire. S'il s'était agi de "parachute en or" ou de "dommages et intérêts" quelle volée de bois vert n'auraient-ils pas entendue ? En somme en France il n'est mal vu d'avoir de l'argent que s'il provient du travail ou d'héritages. Gloire à l'argent tombé du ciel, vive le veau d'or !

 

08 septembre 2008

Cuba

Ilikeike.JPG

 

It 's a little bit windy, isn't it ?

 

05 septembre 2008

Beurre ou ordinaire ?

Il semblerait bien que le Gouvernement projette de concocter des tarifs spéciaux pour les appareils électriques selon qu'ils polluent un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout. Apparemment ça ne choque personne, ça semble tout à fait normal. La grosse commission ne dit rien donc encourage ce projet.
saucisson.jpg On se souviendra qu'il y a quelques temps (lorsque les préoccupations étaient plus futiles et qu'ont parlait de relancer l'industrie à défaut de s'occuper d'écologie - c'était le temps des balladurettes, les petites voitures, ne pas confondre avec les jupettes, ce n'est pas le même type de châssis) le ministre avait émis l'idée de favoriser la vente des voitures française par l'intermédiaire d'une prime. Las, l'Europe, et tout ce qu'elle peut contenir comme apatrides et transnationaux, s'était élevée contre cette mesure discriminatoire.
Ainsi il est donc possible d'œuvrer politiquement pour la nature mais pas pour son pays ou ses frontières. Cela illustre bien l'idée propagée selon laquelle la nature, donc le monde, est à tout le monde et qu'il est bien indélicat de ne penser qu'à soi (ou au moins en partie...), si ce n'est raciste (c'est pour bientôt que se dire Français fasse passer pour raciste).

 

03 septembre 2008

Juste pour rire

L'endroit où il faut être ces jour-ci est bien le Kremlin. Il en sort comme des vapeurs d'alcools et de gaieté. La joie respire ! Ces Popov que l'on représentait jadis comme des personnages ternes et sans humour semblent désormais bien différents. C'est tout le contraire maintenant et la mini-guerre contre les Géorgiens n'a fait que révéler à la face du monde l'hilarité qui doit régner dans les couloirs où autrefois Raspoutine ou Tchernienko jetaient la torpeur.
medvedev_poutine.jpg Trois exemples.
- Deux jours après le "passing shot joué sur l'homme" suite à l'attaque au filet des Géorgiens, les Russes légitiment leur action en prétendant que leurs adversaires s'étaient lancés dans une campagne de nettoyage ethnique. Premier pied de nez aux occidentaux dont le nettoyage ethnique est l'excuse favorite pour attaquer un pays sans déclaration de guerre (politesse abandonnée depuis 1991 mais qui fut en son temps respectée par des gens comme Hitler).
- Au moment où les Géorgiens comptaient leurs morts ils demandaient aussi aux Russes la restitution de leur matériel (américain et neuf) abandonné sur place comme la rangers d'un rebelle africain suite à une riposte de légionnaires français. Réponse enjouée des Russes : "Nous gardons tout ce matériel afin de recycler les métaux, très polluants pour l'environnement". Deuxième thème piqué aux occidentaux. Ces derniers vont-ils commencer à comprendre qu'on se moque d'eux ?
- Dernier exemple. Kouchner menace la Russie de sanctions si elle ne se retire pas de Géorgie puis Sarkozy de Nagy-Bocsa supprime les sanctions mais demande instamment à la Russie de se retirer. Les Russes répondent à cette menace clairement identifier en parlant de "décision de bon sens" car il ne pèse plus sur eux qu'une menace européenne (?) mais plus aucune sanction, ce dont apparemment ils n'ont que faire.
La Russie se joue de nous (nous, je veux dire l'Europe de l'UE) et prend nos dirigeants pour des truffes. Ils doivent sévèrement se taper les cuisses du côté de Moscou, et ils auraient tort de s'en priver.