Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 juillet 2009

La chanson de Paul

C'est un peu triste pour la saison mais bon... ce n'est pas parce qu'on est sur la plage qu'il faut lire des conneries.

 


 

 

28 juillet 2009

Bientôt le méchoui...

divers.jpg

Je n'aurais pas grand chose à ajouter à la prose de notre cher Pélicastre si ce n'est une petite réflexion que j'ai eu en regardant cette photo. En somme il est question de couleur dans cette affiche de propagande. Il semblerait que son auteur veuille dire que dans un pays de Blancs les gens sont tous pareils. C'est un peu comme quand on disait à l'époque "vous savez, les Noirs, ils se ressemblent tous". Si c'est pas du racisme à la papa tout ça...

 

PS : finalement j'aurais préféré qu'on nous compare à des porcs au moins on n'aurait pas eu la promesse de finir égorgé dans une baignoire.

 

27 juillet 2009

C'était mieux avant (V)

lit.jpgLe soir en allant se coucher dans la pièce la plus intime on aimerait bien qu'il n'y ait pas trop de changement. S'endormir en un endroit connu est ce qu'il y a de plus sécurisant et donne l'impression que finalement rien ne change. Mais même là le modernisme opère et a trouvé le moyen de déposer son grain de sel. Exit le drap et la couverture et bonjour la couette... Tout ça nous vient encore des États-Unis ou de je ne sais quel pays protestant pour qui le raffinement n'a plus aucun droit de cité devant l'efficacité et l'aspect pratique.


Plus moyen de faire un lit au carré avec la couette. Plus de lit plat recouvert d'un couvre-lit tout aussi plat qui montre qu'on est encore dans le pays de Descartes et que la netteté est plus agréable à l'oeil que l'embrouillamini. Sans parler que même d'un côté pratique le couple drap-couverture se montre bien plus agréable en été par un simple divorce provisoire. Avec une couette c'est le tout ou rien, en pleine symbiose avec l'ère du numérique, c'est 0 ou c'est 1, aucune gradation. Quel plaisir pourtant de garder sur soi le drap qui vous prémunira de la petite fraîcheur matinale en repoussant la couverture sur les pieds qui pèsera pour la relaxation des jambes. Tout un monde disparaît, sans parler du génocide contre les polochons.

24 juillet 2009

Jeu des amis (2)

La capote meilleur ami du cabriolet
La pédale meilleur ami du Velib
Le Velib est l'ennemi du cabriolet

 

Complétez la logique, en admettant qu'il y a relation de transitivité et bijection entre les différentes assertions (voir les commentaires du précédent jeu).

 

23 juillet 2009

Jeu des amis

Comme ce sont les vacances, jouons à des jeux. La mairie de Paris lance une campagne d'affichage. Jouons au jeu des amis. N'oubliez pas, les amis de mes amis sont mes amis et les ennemis de mes ennemis sont mes amis !

2009_07_22_campagne_preservatifs.jpg

On en déduit donc que le meilleur ami de l'homme est la femme !

21 juillet 2009

Reviens Marcel !

duchamps.jpgMême si on n'affiche pas haut et fort ses idées sur son lieu de travail, immanquablement on est percé à jour par divers réflexions ou comportements. Ce n'est pas que les sujets de discussion volent très haut, mais il n'est pas rare que les uns et les autres donnent leur avis. Comme il m'est de plus en plus difficile de terminer une débat par "soit" ou "certes" je tranche et jette un pavé dans la marre, c'est  "l'ouverture" deuxième partie de la conclusion mais apparemment cette "ouverture" n'est plus trop dans l'air du temps. Il vaut mieux fermer sa gueule et ne pas relier les évènements entre eux sinon on laisse un petit goût de suspicion.


C'est bien ce qu'il m'arrive, je ne suis pas catalogué comme quelqu'un de normal. Je m'en suis vraiment rendu compte par un petit signe qui aurait pu paraître anodin mais qui en y réfléchissant bien s'avère fondamental. J'étais tranquillement devant l'urinoir à mes petites affaires quant la porte des sanitaires s'est ouverte. Un collègue en est sorti et m'a dit : "ça ne m'étonne pas, il n'y a que toi dans l'entreprise pour utiliser l'urinoir !". C'est un des nombreux symptômes de notre époque, les hommes vont pisser dans les toilettes (avec porte et papier), ils ont peur de je ne sais quoi alors que ce petit coin était traditionnellement le dernier endroit où toute pudeur était bannie. Sachez donc, messieurs, que pisser dans un urinoir est réactionnaire. Pour ceux qui n'ont pas ce genre d'outil sous la main et sont à la campagne, un arbre aura la même utilité et produira le même effet sur les consciences politiques. On en est là...

 

20 juillet 2009

L'abeille coule

"Les abeilles feraient une jolie mascotte à l’Europe." C'est la proposition de Sylvie Goulard qui était candidate du Modem aux élections européennes. Passons sur l'intérêt de son article. Quand on est candidat à des élections dont le but est de promouvoir des institutions à l'échelle européenne on ne perd pas de temps dans une campagne à parler de la destinée des abeilles. Certes c'est important (sic) mais à ce moment-là il faudrait arrêter de taxer certain menhir de Bretagne de populisme quand il parle des institutions alors que d'autres candidats dits sérieux et institutionnels nous parlent des OGM ou de la température de l'eau à l'entrée de la mer de Laptev.

Ne croyez pas que Sylvie Goulard soit une candidate à la noix qu'on a mis par hasard sur la liste afin de respecter le quota de femmes. C'est une dame qui a écrit "L'Europe pour les nuls". Je vois le style du bouquin. Nous expliquer que l'Europe c'est bien, en ne prenant que des micros exemples et jamais l'essentiel. Seulement voilà, la Sylvie n'a pas lu l'histoire pour les nuls ! Elle y aurait appris que l'abeille fut par le passé la mascotte (à cette époque on disait l'emblème) de Napoléon le premier chef d'État européen (bien avant Jacques Delors !). En effet ça ferait une jolie mascotte pour l'Europe l'abeille ! Les Anglais et les Allemands seraient ravis de la proposition.

moussa.jpgCoup de chance pour Sylvie quand même, elle aurait pu, sans le faire exprès non plus, proposer la croix gammée comme emblème de l'Union européenne. Car n'oublions pas que la conquête des nazis, deuxième tentative d'union de l'Europe de l'ère moderne s'est faite au nom de l'union des "communautés européennes". Véridique. Sylvie, trouve nous une mascotte plus digne de l'Europe. Pourquoi pas Moussa, le géant de la coupe du monde 1998 en France ?

 

17 juillet 2009

Concours

"Spirituellement et moralement arriéré, bien qu'il ne soit pas dépourvu de lieux communs spécieux, il sera dispos, intelligent, actif, méfiant, sans amour des belles choses, dénigreur par instinct des types et des idées nobles, attentif à ses avantages, épris de sécurité, docile aux propagandes, enflé de théories philanthropiques, mais tout aussi enclin à recourir à la contrainte pour peu que ses proches et ses voisins ne se plient pas à son système."


Qui a écrit cette phrase lumineuse, qui décrit avec une certaine prescience, notre monde moderne ? Phrase définitive que notre ami Fromage+ développe continuellement dans son colossal blog.

Un picon bière à la clef... puis du pastis si vous trouvez l'année.

 

16 juillet 2009

Signez la pétition

Un "gentil" a perdu un oeil lors d'une tentative de reprise d'un lieu précédemment occupé par des clandestins (sans-papiers pour ceux qui ne connaissent pas les lois). Donc il y a une pétition de soutien ici. Vous pouvez signer si ça vous chante (je l'ai fait, voir ci-dessous) et il y a en bonus une belle littérature stalinienne qui fait référence à toutes les heures glorieuses du gauchisme (mais pas les trucs genre pacte germano-soviétique ou chute de Pnomh Pen).

 

gatti.JPG

15 juillet 2009

Tu me paies un pot

Il y en a des qui disent que c'est un scandale qu'on paie un spectacle deux millions d'euros avec nos impôts dont une partie revient à un chanteur français qui ne paie pas les siens en France...

 

Si le chanteur n'avait pas été Français tout aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes, on aurait trouvé normal qu'il ne paie pas ses impôts en France, à la rigueur quelques grincheux anachroniques auraient été interloqués qu'on n'invite pas un Français le jour de la fête nationale. En somme cela veut sans doute dire qu'il faut qu'un Français vive en France et qu'un Togolais au Togo.


Soit, admettons...