Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 octobre 2009

On est un...

lauvergeon.jpgLauvergeon, t'as bu un p'tit gorgeon ? Ton nom, à défaut d'être une variété de cochon, fleure bon le saucisson. Hélas il parait que tu n'aimes pas les petits blonds et que tu aurais dit "diversifions". Tu n'aimes pas les Gascons ou les Bretons ? C'est sûr, c'est mieux le Gabon ou les Iles Salomon... Pas de contradiction... Ce seront nous les p'tits cons et on l'aura dans le fion, dans le troufignon.

 

Lauvergeon n'a pas le souci du quand dira-t-on. Quand elle passe à la télévision elle prend le ton de la rue Lauriston. Dans un petit bouchon du côté de Lyon à un bon petit plat de rillons elle préfèrera un melon. Comment peut-on être aussi con ? Se comporter comme un futur maton ? A cette idéologisation il n'y a qu'un nom c'est la collaboration.

 

La fission avec toi c'est "L'énergie au sens propre", ce sera maintenant "les nervis du sang propre" et ce ne sera pas une fiction.

 

09 octobre 2009

Une fillette !

"C'était le premier jour de mes vacances, la patronne attendait avec angoisse mon choix. Je sentais bien qu'elle voulait que je participe à l'orgie mais je n'en avais cure. Je savais parfaitement que j'allais profiter d'un fruit défendu et que je ne faisais que soutenir des méthodes d'exploitation dignes d'un autre siècle. Mon choix se porta sur une fillette. Bien qu'elle fut bien jeune, et entre 12 et 13 me dit la patronne, elle était bien bonne, une bonne chénas ! Dire qu'il y a des gogos qui partent en Thaïlande faire je ne sais quoi pendant leurs vacances... On est quand même bien à Tournus à l'entrée des monts du Beaujolais ! (...)"

Extrait des Mémoires de boire, roman autobiographique de Paul Debedeux (cherche éditeur)

 

08 octobre 2009

Voyance

novisu.gifNotre époque actuelle - moderne, festive et tellement sure d'elle-même - est si prévisible qu'il est très facile de jouer les augures. Non je ne vous donnerai pas les résultats du loto ni le nom du club qui affrontera Manchester United en finale de la ligue des champions mais je puis vous débiter quelques vérités qui seront faciles à vérifier dans quelques années.
J'ose affirmer que la vérité selon laquelle le pétrole aura disparu dans 40 ans et que son prix va être au moins multiplié par 10 sera encore vraie dans 150 ans. Ce qui paradoxalement rendra nos précepteurs de modes actuels encore plus modernes.
Je prétends aussi que la terre aura tellement réchauffé qu'on sera obligé de passer de l'échelle de Celsius à celle de Kelvin afin de justifier un réchauffement moyen sur un siècle de 273,15 degrés. Il est néanmoins possible, mais je ne suis pas catégorique, que l'on passe entre temps par l'échelle de Farenheit.
J'affirme aussi, et là je ne peux pas me tromper, car personne ne le conteste même au sein du Giec, que Rocard et Sarkozy se trompent quand il voit un effet de cause à effet entre le CO2 et la couche d'ozone.

 

Voilà mes principales prédictions à long terme, et gratuites ! Pour avoir un diagnostic sur des sujets plus pointus et sociétaux il faudra passer par la partie payante de mon blog (cliquez sur "monde réel" et payez une chopine). Pour des pronostics à court terme je ne fais pas payer tellement c'est facile. Exemple : je parie sur un retour hivernal d'Augustin Legrand, sur la mort de quelques vieux au monoxyde de carbone (le gaz dont on parle jamais mais qui fait 100 fois plus de morts que son copain bi-oxygéné), sur la décongélation de quelques bébés avant que le frigo ne parte aux Emmaüs, sur la guerre du thon rouge, sur l'euthanasie d'une cliente de Romero, sur la non-démission de Mitterand par solidarité avec Polanski, sur... je ne vais pas tout dire, j'en garde sous la semelle.

 

07 octobre 2009

Sucer contre le cancer

operationsucettes_fr.jpg
Fromage, tes détournements de la vie réel deviennent vraiment lourdingues ! Comment veux-tu qu'on croit à quelquechose après ?!

06 octobre 2009

A mort l'Irlande

Je publie à nouveau, in extenso, la première note de ce blog, l'ex bonne nouvelle qui m'avait mis d'humeur guillerette et avait contribué à me faire tenir ce blog.

"Quelle plus belle journée pour ouvrir ce blog et faire la nique à des gens de la "race" d'Alain Duhamel et consorts ? L'Irlande nous donne aujourd'hui un peu de courage dans cette Europe qui chaque jour glisse dangereusement sur la pente totalitaire. Néanmoins c'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle que ce NON des Irlandais au traité de Lisbonne. La bonne c'est qu'on ne se sent pas seul, les peuples sont avec nous. La mauvaise c'est que les élites gouvernantes n'écouteront plus le peuple, ils vont désormais s'engager sur leur route à 100 à l'heure sans plus regarder le paysage. Le passage en force, qui est à prévoir, va faire basculer l'Europe dans une zone de non-droit. Et comme il n'y aura pas de révolte populaire sur le champ, ces chers messieurs vont vite se rendre compte qu'ils sont au-dessus du droit. C'est ça la mauvaise nouvelle, une très mauvaise nouvelle en fait. Tous les nonistes de tous les pays vont le payer très cher !"

 

C'était .


05 octobre 2009

Tirons la chasse

crotte.jpgKaposy nous parle de "juges indépendants" quand il va faire son foutinge à New York. Deux semaines après, patatras, Polanski se fait gauler à la sortie de son avion en Suisse alors qu'il croyait pouvoir bénéficier de l'immunité 30 ans après avoir joué un mauvais film de violo-pédophilie. D'un seul coup les membres les plus éminents des cabinets du sus-nommé Kaposy crient à l'injustice et demandent l'intervention des politiques américains auprès des juges. On se disait bien sur ce blog que l'expression "juges indépendants" nous cachait quelquechose. La réponse n'a pas tardé à venir. Elle nous informait que des juges pouvaient bien être indépendants mais qu'ils avaient besoin de temps en temps d'un petit rappel à l'ordre de la part de gens qui s'y connaissent mieux en matière de droits.


Tout ça sent un peu le caca ! Jamais les cabinets ministériels n'auront aussi bien porté leur nom.

02 octobre 2009

En passant

Il avait violé une fille de 13 ans ce qui lui avait valu une condamnation par le passé. Non, je ne parle pas de Roman Polanski mais du type qui vient de tuer la "joggeuse" ces derniers jours. Pour lui il s'agit maintenant de changer la loi et de la durcir (non simplement de la respecter) et de l'envoyer en prison à défaut de pouvoir le castrer chimiquement.

Frédéric Mitterand va-t-il demander son élargissement ? BHL va-t-il plaider "l'erreur de jeunesse" ?