Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 décembre 2009

Coup de sécateur

Il m'a pris hier soir, je ne sais pas pourquoi, de regarder le journal télévisé d'antenne 2. Je l'ai vite regretté mais je suis allé au bout de ma perte de temps et de mon augmentation de la tension. Il y avait un beau reportage sur le "vivrensemble bien qu'on ait le sida". On y a parlé un peu du préservatif mais surtout de la circoncision comme moyen de lutte contre la transmission de cette aimesseté. Sur le moment j'ai cru que c'était encore une attaque sournoise du lobby judeo-maçonnique. En réfléchissant un peu je me suis souvenu que ce lobby n'existait pas et qu'il fallait vraiment que je lutte contre ces mauvaises pensées d'un autre temps. Pourtant en 3 minutes de reportage le journaliste (sic) n'a pas été foutu d'expliquer pourquoi la circoncision protège de quoi que ce soit. Est-ce un effet physique, statistique, de maraboutage ? Mystère, on ne le saura pas ce soir.



J'ai à nouveau réfléchi pendant que le reportage faisait une petite digression en montrant des Noirs d'Afrique du Sud en train de se faire amputer la biroute. On circoncit mais il ne faut pas oublier que la bête immonde n'est pas morte, que les agents de la vigilance craignent son retour. Et c'est quoi la bête immonde ? La dernière qu'on a vu c'était un pauvre type qui "s'occupait" de certaines personnes en fonction de leur aptitude à montrer ou non une bêbête entière. C'est là qu'il faut faire très attention avec la circoncision. On protège certes du sida mais on expose en contrepartie à la bête immonde.



Le Sida il no pasaran pas par moi !