Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 août 2010

Photo cochonne (6)

Porc en crépinettes.

C'est une sorte de hachis de porc habillé d'un délicieux bas résille.

Subversif à souhait !

 

crepinettes.jpg

 

24 août 2010

Comme la Rome antique

Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome
Et rien de Rome en Rome n'aperçois,
Ces vieux palais, ces vieux arcs que tu vois,
Et ces vieux murs, c'est ce que Rome on nomme.

Vois quel orgueil, quelle ruine : et comme
Celle qui mit le monde sous ses lois,
Pour dompter tout, se dompta quelquefois,
Et devint proie au temps, qui tout consomme.

Rome de Rome est le seul monument,
Et Rome Rome a vaincu seulement.
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance.

 

Joachim DU BELLAY

23 août 2010

Jeux de l'été (II)

Joue avec les stations du métro parisien en les renommant.


Saint-Lazare deviendrait Salazar
Villejuif — Louis Aragon deviendrait Villejuif - Louis-Ferdinand Céline
Charonne deviendrait Chardonne
Croix de Chavaux - Place Jacques Duclos deviendrait Croix de Chavaux - Place Jacques Doriot
Quatre-Septembre deviendrait Vingt et un Avril
Kléber deviendrait Klaeber
Philippe Auguste deviendrait Pétain Pinochet

 

NB : Ce jeu m'a été inspiré par le grand timonier de la Septimanie qui érige des statuts à la gloire des grands hommes.

 

19 août 2010

Jeux de l'été (I)

Complète la série !

pharynx dilaté
platonnique derrière
pneu déchappé
pluviomètre dépoli
poussée démocratique
procréation différée
propane déstocké
propos diffamatoire
puisard drainé
polype décollé
pousse denrée
perce détroit
parure déridée
pot décalaminé
postérieur déboîté

...

 

Ausweis kapput

On se pique, au mois d'août, du côté de l'UMP, alors que le FN semble remonter dans les sondages, de vouloir retirer la nationalité française aux voyous d'origine étrangère. C'est une mesure qui aurait pu faire peur en 1942, mais aujourd'hui ? Qu'en aurait à faire un type qui à longueur de temps chie sur la France ? Il va sans dire que cette destitution ne ferait pas de ce prétendu-paria un oublié des assurances sociales. Il aurait tout comme avant, sauf la carte d'identité. Pire, comme il serait apatride il n'aurait aucun moyen de quitter le territoire puisqu'aucun Etat n'accepte de recevoir sur son sol quelqu'un qui n'a pas de patrie. On a beau être dans un village mondialisé où l'idée de nation semble révolue il n'empêche que le passeport "citoyen du monde" (c'està dire de nulle part) n'existe pas.


Ainsi la suppression de la nationalité française ne serait pas, comme d'aucuns le prétendent, un revirement de la part de celui qui a supprimé la dite double-peine mais bel et bien un renforcement de cette mesure. Non seulement le voyou n'aurait pas à quitter le territoire mais en plus on l'assurerait d'y rester indéfiniment. Le seul territoire non-national susceptible de l'accueillir sur toute la surface du globe serait l'Antarctique (via les Kerguelen).