Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 novembre 2010

Un Etat dans l'étable

Voici une proposition de loi qui vise à informer le consommateur que la viande qu'il achète provient ou non d'une bête qui aura été étourdie avant son abattage. En clair, halal ou pas halal. On apprend dans l'exposé des motifs que la loi actuelle prévoit que toute bête soit étourdie avant abattage*.

Voici donc en avant première une loi qui vise à informer les cas de délinquance. Autrefois pour s'occuper de ces cas on utilisait le code pénal. Il suffisait de trouver la bonne page et de faire appliquer la sentence par l'intermédiaire d'un juge. Ce temps est révolu, dorénavant vous aurez la mention suivante : "Nous vous informons qu'un tel ne respecte pas la loi mais qu'il ne s'agit en aucun cas de le discriminer. La stigmatisation peut nuire au vivrensemble."

 

* Précisons tout de même qu'il y a une dérogation au nom de la liberté de culte étant donné que la France républicaine, au nom de la laïcité, a toujours été garante de la supériorité des préceptes religieux sur la loi...

 

24 novembre 2010

Boycott

L’appel au boycott de tous les produits d’un pays est depuis le 12 février officiellement en France puni par la loi.

A quand la pénalisation de l'appel au boycott d'un produit de tous les pays ?

 

cochon.JPG

 

23 novembre 2010

Arroseur encore arrosé

Le Monde publie sur son site internet un article intitulé "La discrimination pénalise de 15 % le revenu des musulmans français". Je cours le lire m'attendant comme d'habitude à une perle tellement les biens-pensants perdent les pédales dès qu'il s'agit de parler de sujets qui sont tabous pour d'autres qu'eux. Évidemment ça n'a pas raté, je vous livre la graine de ma rigolade et le fruit de ma gaité passagère.

En lisant le titre on s'attend logiquement à ce qu'on nous parle de Français. Pas un mot dans tout l'article. Les seuls références au panel de l'étude franco-américaine sont les suivantes :


immigrés sénégalais de seconde génération
immigrés sénégalais chrétiens et musulmans
familles sénégalaises
les Sénégalais
d'origine sénégalaise
Les Sénégalais chrétiens


En étant le plus objectif possible je ne vois rien dans ces dénominations qui me parlent de Français ou alors il faudrait penser que le Sénégal est un département français. Autre hypothèse que j'aurais aimé ne pas évoquer tellement elle me semblait improbable, le journaliste du Monde serait raciste. Oui, le racisme est un virus qui s'attrape très vite de nos jours, on est atteint par exemple quand en parlant de Noirs qui habitent en France, comme ici, on dit "Sénégalais" et non "Français".

22 novembre 2010

Valeurs corporates

J'assistais il y a peu à un séminaire sur les valeurs à l'intérieur d'une entreprise. Le sujet étant vraiment "corporate" à la Bang-Bang aéronautique c'est notre directrice des ressources humaines en personne qui s'y est collée (autrefois appelé directeur du personnel). Après le petit-déjeuner de groupe avec de petits croissants et de petits cafés nous avons pris place dans une vaste salle aux sièges très inconfortables. Tout de suite la première salve de "slides" qui allaient nous installer dans une douce torpeur. Chacun savait qu'on apprendrait rien ici mais il faut bien faire semblant... L'introduction nous montra que la journée allait être divisée en 4 grands chapitres comme autant de valeurs qu'il fallait promouvoir et, pourquoi pas, appliquer.


- Le savoir - Pas besoin d'expliquer, même en novlangue chacun voit bien ce que c'est.
- Le savoir être - Là aussi on voit bien ce que c'est, encore que d'une entreprise à l'autre il peut y avoir des variantes (exemple : serveur chez Hédiart ou tueur de la maffia calabraise).
- Le savoir faire - Là ça commence à se compliquer ça dépend franchement du métier. On entrera pas dans les détails des savoirs-faire de la Bang-Bang (keep your secret secret)
- Le faire savoir - On arrive dans le dur, la partie dont raffolent les pipoteurs mais qui fait royalement chier tous les productifs. C'est la "valeur" sur laquelle insitent le plus les entreprises autoproclamées modernes. Il faut transmettre le savoir à ses collègues, même si parfois ça rapporte autant que de tondre un oeuf. Mais c'est une "valeur" qui permet à l'employeur de se dire que personne n'est indispensable et donc de pouvoir vider n'importe qui sans vergogne.

A ce moment-là de la présentation - on était encore à l'introduction donc on regardait encore la partie supérieure de notre directrice - je suis intervenue pour suggérer un dernier chapitre comme une cinquième valeur ayant fait florès depuis quelques temps dans le management : le faire-faire. Soudainement il y eut un brouhaha dans la salle, les uns riaient à se taper les côtes les autres avaient l'air offusqué mais tous en ont profité pour s'agiter un peu et décontracter le bassin avant de reprendre une position plus corporate d'écoutant. Je me doutais bien que ma cause allait produire des conséquences, ce qui n'a pas tardé à survenir. La directrice a paru amusée mais m'a bien fait comprendre que la plaisanterie n'avait pas cours dans une grande multi-nationale et encore moins le mauvais esprit.

 

Je me suis rassis, très satisfait de mon bon mot, je n'ai pas écouté un traître mot de ma directrice,
et j'ai passé trois heures à regarder ses jambes.

 

19 novembre 2010

Test

Êtes-vous plutôt ?
- Yes we can
- Non possumus

Pour vous 1 mile c'est ?
- La distance favorite de Michel Jazy.
- 1 point cadeau gagné lors d'un voyage professionnel vers le Maroc que vous utiliserez pour un voyage touristique en Tunisie (ou vice-versa ou même, pour les plus bêtes, vice-vice ou versa-versa).

Vous commandez de l'eau minérale de Chateldon parce que :
- c'est l'eau que l'on trouve dans les restaurants les plus chics, c'est "hype" quoi.
- c'est Pierre Laval qui a relancé sa production dans les années 30 et l'a imposée au tout-Paris.

Pour vous un plan c'est
- un morceau de papier qui reproduit le dessin d'une ville à une échelle réduite.
- une soirée chez des potes où on écoutera de la bonne zic.

Pour vous manger halal c'est ?
- une preuve de tolérance envers une religion trop souvent stigmatisée.
- un mode d'alimentation intolérant car il impose qu'un coreligionnaire soit le préparateur.

Êtes-vous plutôt ?
- I have a dream.
- Je souhaite la victoire de l'Allemagne.

Pour vous un appariteur c'est ?
- un flic en civil.
- un sergot déguisé en péquin.

Laquelle des deux affirmations vous semble la plus plausible ?
- Tout anti-communiste est un chien.
- Est chien communiste tout anti.

 

18 novembre 2010

Gloire au Rouge !

C'est aujourd'hui l'arrivée du beaujolais nouveau. Cette année c'est le 18, seulement une semaine après le 11 novembre. On aura cette année, non pas un commentaire sur le il-a-un-goût-de-banane ou le il-était-meilleur-l-année-dernière, mais une pensée pour les Poilus qui ont carburé pendant 4 ans dans les tranchées au gros rouge. C'est lui qui les a accompagnés et qui leur a très probablement fait gagner la guerre face au schnaps, comme les bottes de cuir en 1940 ont écrasé les bandes molletières.


Le gros rouge, à défaut d'une médaille d'or du salon de l'agriculture, aurait pu être décoré d'une médaille militaire ou au moins d'une citation, des pigeons et des chiens ont bien eu droit à cet honneur.

 

17 novembre 2010

Pas désespérer Billancourt

Il y a eu une passe d'arme la semaine dernière dans la très haute finance. LVMH a acheté environ 14% des parts d'Hermès. Ça n'a pas plu aux patrons, et aussi actionnaires majoritaires, de l'entreprise du luxe de la rue Saint-Honoré. Pour eux LVMH ne joue pas dans la même catégorie qu'Hermès, qui serait une entreprise familiale très attachée à ses valeurs. En dehors du fait qu'on s'expose à être racheté quand on est introduit en bourse (une lapalissade qui semble échapper aux patrons d'Hermès), voir Hermès pleurer au nom d'une tradition est assez surprenant quand on sait ce qu'on sait. En effet si vous vous figurez qu'Hermès est une entreprise familiale qui travaille dans la maroquinerie de luxe pour les quelques milliardaires qui habitent dans sa rue, ce n'est plus ça. Il est fini le temps des vrais artisans de luxe qui ne travaillaient que pour une clientèle de quartier et dont l'excellence était élevée au rang d'art de vivre. Hermès aujourd'hui c'est un "supermarché du luxe" dont la capitalisation boursière (la valeur de  l'entreprise quoi) est de 18,6 milliards d'euros. Soit 1,5 fois la valeur de Renault ou presque 3 fois la valeur de Peugeot ou encore un petit tiers de la valeur d'EDF. Non vous ne rêvez pas, il suffit d'aller sur un site boursier pour vérifier ces chiffres.

Alors quand Hermès émet des objections sur son actionnariat, c'est à dire son avenir, il faudrait peut-être les écouter. A notre époque il ne faut pas désespérer la rue Saint-Honoré...

 

16 novembre 2010

Content pour rien

A lieu en ce moment à Paris une exposition des œuvres de Jean-Michel Basquiat. Grand émoi de la part des organisateurs car on a trouvé des traces de feutres et de crayons de couleurs dans le coin inférieur gauche. Un salopard aurait souillé cette magnifique œuvre ? Finalement non, il se trouve qu'à l'aide d'anciennes photos les ceuces qui pétochaient à l'idée de devoir payer la restauration de ce tableau ont pu prouver que ces traces existaient auparavant.

Voilà donc l'œuvre en question. Précision utile, on ne voit pas les traces de souillures sur cette reproduction à cause du format. Les traces de feutres et de crayons de couleurs sont celles de l'artiste.

basquiat.jpg

12 novembre 2010

11 novembre

Ausweiss bitte !

Régis Debray vient de sortir un livre salutaire intitulé Eloge de la frontière. Ça ne va pas trop dans l'air du temps, on se croirait revenu au temps de de Gaulle. Sauf que ! Sauf que notre premier magistrat vient de rappeler (verbe très mal choisi, on aurait pu mettre inventer) dans son discours commémorant le 40ème anniversaire de la mort de Charles de Gaulle qu'il était celui qui avait "ouvert les frontières". J'ai beau chercher je ne vois pas quelle frontière il a enfoncée dans son existence sauf peut-être une ligne de démarcation (mais il n'était pas tout seul sur ce coup là). Heureusement que je ne suis pas gaulliste sinon j'aurais fait bouffer au petit un Petit-Calmart en dessert. La récupération, toujours la récupération ! Dieu me préserve d'avoir des idées récupérables ! C'est bien notre avantage à nous, irrécupérables, c'est que même nos adversaires veillent à l'orthodoxie de notre pensée, on a presque plus besoin d'en rajouter.

Si Sarkozy juge un grand homme à l'aune de sa capacité à enfoncer les frontières, il est possible de lui suggérer des hommes qui se sont faits des spécialistes de la discipline. On peut supposer que dans sa tête la frontière représente le mal absolu car elle est contre le libéralisme et les intérêts du grand capital. Ainsi donc ses modèles pourraient être celui qui le premier au 20ème siècle a tenté de construire une "Communauté européenne" (le mot est de lui, lire Mein Kampf) allant de l'Atlantique à l'Oural ou celui qui le deuxième (mais pas de beaucoup) a tenté de construire une autre Europe allant de l'Oural à l'Atlantique. Pour le coup ils en ont cassé de la barrière douanière, et plus au sens propre qu'au sens figuré, à coup de Panzer ou de Katioucha. Et de Gaulle dans tout ça ? Il était à Londres, protégé par une frontière et une mer, et ne rêvait que de rétablir des frontières tout autour de la France. Enfin il me semble que ça s'est plutôt passé comme ça...