Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2011

Mariage boueux, mariage gay

Faisons avancer le débat sociétal, soyons force de proposition (aaa-tchoum)

 

Tournant et retournant le problème de tous les côtés on ne sait trop quoi faire des revendications des homosexuels qui en veulent toujours plus. Maintenant qu'ils ont exactement les mêmes droits que tout le monde (rappelons qu'ils ont toujours eu le droit de se marier ! mais avec quelqu'un du sexe opposé...) ils en voudraient plus, des droits qui fussent propres à eux. Ils veulent aussi pouvoir adopter des enfants et ainsi former une famille. Dans un esprit de conciliation, et pour qu'ils nous lâchent enfin la grappe, il y aurait bien une solution qui arrangerait tout le monde. C'est pourtant simple mais il fallait y penser.

Il suffirait donc pour contenter les deux parties (et même les lesbiennes) de remplacer le mariage des homosexuels par l'adoption. Un homo qui voudrait s'unir à un autre l'adopterait, il aurait donc à la fois un mari et un fils. La théorie du genre venant à notre secours il suffirait que l'adopté se proclame du genre "enfant" afin de contenter le désir filial du premier en plus du désir conjugal. Certes il y aurait un vague problème d'inceste (seulement en droit) et de simili-pédophilie (seulement en genre) mais on pourrait alors n'autoriser l'adoption qu'à partir de 18 ans (croyez-moi messieurs les dames ce n'est pas intéressant avant) et, hop !, le tour serait joué, mariage et adoption en même temps sans trop choquer le bourgeois.

07 juillet 2011

Outing politique

Le Monde a fait un recensement de tous les blogs politiques en établissant une sorte de carte. Paul Debedeux & fils est répertorié dans la catégorie des blogs d'extrême-droite... C'est vrai que je n'ai pour ainsi dire aucun ami de gauche, c'est vrai que tous mes amis sont Blancs (pas toute ma famille...), c'est vrai que ma bibliothèque ne souffre aucun tabou, mais de là à en déduire que ce blog est d'extrême-droite, non ! C'est un pas que je n'ai jamais osé franchir, je le confesse bien volontiers, plus par souci de ne pas avoir d'emmerdements que par conviction. Je l'avoue, encore bien volontiers, ce blog est censuré. Je n'irai pas jusqu'à dire "auto-censuré" car je ne pratique pas les coupes sombres de bon cœur mais parce que la loi est ce qu'elle est. Il parait évident dorénavant que ce qui trotte dans la tête de Paul Debedeux, ce personnage de fiction, serait susceptible de tomber sous le coup de la loi (parfois, me dit-on, de façon imprescriptible). Bref, sachez pauvres lecteurs qu'ici vous ne bénéficiez pas du Meilleur de.

06 juillet 2011

Un blanc de blanc patron !

Adecco, sa filiale Ajilon et le fabricant français de cosmétiques  Garnier (groupe L’Oréal) ont été condamnés à verser 30’000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme dans le cadre d’une affaire de  discrimination raciale.
Les faits, qui remontent à 2000, concernent le recrutement  d’animatrices pour des opérations de promotion de produits capillaires fabriqués par la filiale de L’Oréal. Ajilon (ex-Districom), filiale  d’Adecco chargée du recrutement, avait précisé dans un fax adressé à sa  maison-mère que les animatrices devaient être «BBR» (bleu, blanc,  rouge), en allusion aux couleurs du drapeau français.
Alertée par une salariée de Districom, l’association SOS  Racisme avait attaqué les trois sociétés en justice, ainsi que plusieurs de leurs cadres. Romandie news

"Cette victoire couronne dix ans de lutte contre la discrimination dans ce dossier. Ces condamnations sont les plus lourdes enregistrées en France pour discrimination raciale même si elles demeurent légères eu égard aux moyens de ces entreprises", a estimé Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme.

 

Voilà un arrêt de la cour d'appel de Paris qui légitime, avec l'assentiment de SOS racisme, partie plaignante, que la mention "BBR" signifie que la personne est de couleur blanche. Ce n'est pas la peine de nous seriner à longueur de temps que les "chances pour la France" sont des Français comme les autres si à la moindre mention "bleu blanc rouge" on va devant les tribunaux pour dire que ça ne représente que les Blancs et que c'est de la discrimination. Si je dis qu'un Noir est un Français comme les autres dont le drapeau est bleu-blanc-rouge vais-je écoper de 30 000 euros d'amende ? Sur ce, je vais aller me boire un p'tit BBR...

05 juillet 2011

Plus de discrimination positive

licra,noir,travail,racisme

C'est vrai ça, pourquoi ce serait toujours les mêmes qui auraient du boulot ? A poil le petit Noir ! Il n'y a pas de raison que tu aies plus de chances que les autres !

 

NB : Voilà tout le mépris de la Licra : penser encore que les Blancs ne veulent pas des emplois salissants, et penser qu'être éboueur serait un métier dégradant.

04 juillet 2011

Avenir radieux (5)

Une courte discussion avec un collègue gauchiste.

Lui : J'ai toujours été dans le combat de mai 68.
Moi : Moi aussi !

La discussion avec ce collègue s'est arrêtée là. Il était persuadé que j'étais d'accord avec lui. J'étais, quant à moi, sachant qu'il ne subodore pas l'existence du contenu de ce blog, sûr qu'il me croyait en accord avec lui...

01 juillet 2011

Martine m'écrit

martine aubry,primaire,démocratie,citoyen,électionLes lecteurs assidus de ce blog savent que j'entretiens une correspondance avec nombre de personnalités politiques de "haut niveau". Hier c'était Martine qui m'écrivait personnellement (Martine Aubry, bien sûr, la preuve en cliquant sur l'image !). J'étais assez satisfait qu'elle me fasse part de ses ambitions même si j'aurais préféré qu'elle me passe un p'tit coup de bigot. Passons... j'imagine qu'elle a bien arrosé ça hier soir, ce n'est quand même pas tous les jours qu'on se présente à l'élection présidentielle.

Pour en revenir à sa petite bafouille, je la trouve fort à propos et bien sentie. Seule une phrase m'a fait un peu tiquer :"La primaire citoyenne doit être un grand moment démocratique." Oui Martine, c'est un peu vague comme formule car ça fait un peu phrase toute faite qui ne veut pas dire grand-chose. En effet on pourrait inverser tous les mots sans que le présumé sens en soit affecté :
- La primaire démocratique doit être un grand moment citoyen.
- Le grand moment démocratique doit être une primaire citoyenne.
- Le grand moment citoyen doit être une primaire démocratique.
- La primaire citoyenne doit être un grand moment démocratique. (phrase retenue)

Pour le reste du message ça tenait le choc, même si je n'ai rien retenu après trois lectures (ce qui est plutôt bon signe). J'ai quand même pris note de ta candidature, ma bonne Martine. C'est la promesse de bons moments à venir et de chaudes soirées bien arrosées.

Périphrase façon Robespierre

Laurent Joffrin à propos de son passage à la télé, où il interrogeait Marine Le Pen, pour lequel même le site Lepost.fr qualifie sa prestation de haineuse :
"Cette opposition devait s’exprimer dans un esprit de vivacité démocratique."

Quelle belle périphrase à la Goebbels ! Reste à savoir ce que pourrait être un "esprit de vivacité" dans un contexte "non-démocratique". Tu sais quoi Joffrin ? On ne te dira pas de quoi il retourne dans ce cas-là, justement, retourne-toi, ce sera la surprise.