Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 mai 2012

Idée reçue (1)

On entend souvent dire à propos d'un paysage aimé "J'aime beaucoup, c'est beau, mais en même temps ça n'est jamais pareil". Une phrase de ce genre-là pour dire qu'on aime regarder toujours le même paysage, mais que l'immobilisme n'est que de façade car le soleil change les couleurs chaque jour. Si ça vous emmerde tellement que ce soit toujours pareil vous pouvez prendre un avion et aller voir ailleurs là où ça change tout le temps ! Quand est-ce qu'on entendra quelqu'un dire qu'il aime un paysage pour la bonne et simple raison qu'il est toujours identique ? Pourquoi faut-il, même pour vanter l'immobilisme, se draper dans les oripeaux de la modernité et du changement ? Le prochain qui me sort une phrase pareille, je m'empresse de lui changer son paysage à l'aide d'une usine de retraitement de déchets ou d'une éolienne.

06 mai 2012

Nouveauté en démocrassie

Nicolas le Magyar a laissé sa place à François le Batave par une journée de loterie nationale où il n'y avait rien à gagner pour personne.