Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 septembre 2012

Le hallal confirmé

La semaine dernière une association de lutte contre la tauromachie déposait une requête devant le conseil constitutionnel à propos de la loi contre la torture contre les animaux. Cette loi interdit en effet la maltraitance aux animaux sauf dans le cas des combats de coqs et de la corrida. Le suspens était à son comble. Allait-on interdire cette pratique traditionnelle défendue par tous les porteurs de béret du sud de la Loire ? Même le brave Cantona s'était prononcé pour cette pratique. La réponse devait venir du fameux conseil des sages sorti de sa léthargie depuis qu'il peut être saisi tous les quatre matins si une loi ne revient pas à la tête d'un futur coupable. Pensez-vous que ces "sages" n'ont pas pensé aux conséquences de leurs actes ? Que serait-il advenu si les exceptions à cette loi avaient été supprimées ? Car en plus des combats de coqs et de la corrida figure une autre exception non-inscrite dans la loi, celle du hallal...

20 septembre 2012

Supercherie

On était habitué à ce que l'UMP mente à chaque détour de phrase. Cette fois c'est un mensonge énormissime. Certes l'élection de leur nouveau chef et la quête de parrainages qui l'a accompagnée n'intéressent pas grand monde, mais regardons de plu près les chiffres annoncés. Copé prétend avoir recueilli 32000 signatures. Il avait presque la larme à l’œil en annonçant ce chiffre certifié par un huissier (probablement un vrai huissier, celui qui ouvre les portes). C'était sans compter sur Fillon qui arriva quelques minutes plus tard avec des cartons contenant 45000 signatures. Mais lui n'avait pas le rimmel qui coulait, il semblait trouver cela tout naturel.

Cela nous fait déjà 77000 signatures en tout, auxquelles on peut ajouter celles obtenues par les autres candidats qui ont finalement lâcher le morceau. On peut raisonnablement estimer à 85000 le nombre de signatures récoltées par tous les candidats. Combien y a-t-il d'adhérents à l'UMP ? Parmi ceux-là, combien auraient eu le cœur ou l'envie de renvoyer un bulletin pour apporter un soutien à des candidats qui, tous autant qu'ils sont, ne représentent même plus l'idéal de l'électeur de droite ?

Au moins au PS on ne se cache pas derrière un paravent démocratique, on nomme le chef sans demander l'avis des militants. Il faut dire qu'ils ont déjà donné dans le trucage d'élections.

15 septembre 2012

Le président a parlé

Oui, notre cher président a parlé à la télévision dimanche dernier. Il n'a rien dit de nouveau par rapport à sa misérable campagne élective. La seule nouveauté c'est sa référence au patriotisme à l'endroit de ceux qui devront payer plus d'impôts. Dans la bouche d'un socialiste contemporain c'est une locution pour le moins surprenante pour ne pas dire un gros mot. On se souvient que les socialos justifiaient la présence des immigrés sur notre sol par le fait qu'ils étaient assujettis à l'impôt.

Ainsi donc on apprend, de la bouche même du grand guide des socialistes, qu'en payant l'impôt on peut tout aussi bien être un bon Français qu'un bon immigré. Peu importe qui vous soyez, il vous suffit de cracher au bassinet de porcinet pour être ce fameux et merveilleux citoyen du monde.