Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2013

Les trains de Salazar

Il y a quelque chose d'horripilant quand on descend du train à la gare Salazar. A la sortie de ce train où les conditions de transports n'ont
rien à envier à certains trains des années 40, on se retrouve sur le quai bloqué par les gens qui veulent monter dans ce même train, déjà annoncé au départ.
"Oui, on sait, on nous a déjà signalé ce problème, et on va bientôt intervenir." qu'elle dit la dadame de la SNCF attablée à rien foutre à un comptoir "d'accueil" avec trois autres collègues en bout de quai.

Apparemment la SNCF vient de prendre conscience d'un problème qui est susceptible d'avoir été observé depuis la naissance du chemin de fer, c'est à dire depuis au moins 150 ans. Un problème qui est le B.a.-ba de la régulation ferroviaire, si tant est qu'on ait quelque chose à faire du confort des passagers.

Si le progressisme pouvait avoir un seul intérêt, ce serait de retenir les leçons pratiques du passé. On sait pertinemment que l'Homme ira toujours au casse-pipe et de façon de plus en plus raffinée à mesure que les progrès le permettront. Inutile donc tous ces "devoirs de mémoire", ces luttes contre la "bête immonde" ou les "heures les plus sombres de notre histoire". En revanche on pourrait retenir des leçons simples comme : ne pas annoncer un train à quai au départ tant qu'il n'est pas vide. Il y a des priorités quand même...



25 septembre 2013

Du balais les Roms !

Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome
Et rien de Rome en Rome n'aperçois,
Ces vieux palais, ces vieux arcs que tu vois,
Et ces vieux murs, c'est ce que Rome on nomme.

Vois quel orgueil, quelle ruine : et comme
Celle qui mit le monde sous ses lois,
Pour dompter tout, se dompta quelquefois,
Et devint proie au temps, qui tout consomme.

Rome de Rome est le seul monument,
Et Rome Rome a vaincu seulement.
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance.

Joachim du Bellay



20 septembre 2013

Le visage humain du socialisme

François Fillon a passé la ligne rouge selon les officines de gauche, il a brisé le fameux "front républicain" inventé de toute pièce, que personne n'a jamais vu ni signé. Quel mal a-t-il fait ? Il n'a pas appelé à voter inconditionnellement pour le candidat PS en cas d'affrontement avec un candidat FN, il a appelé à voter pour le moins sectaire.

Voilà ce qui gêne les socialos :
- que Fillon ne donne pas d'ordre automatique aux électeurs leur interdisant du même coup leur liberté et le droit de réfléchir. C'est ça la démocratie selon les socialos !
- que Fillon sous-entende que des candidats FN puissent être moins sectaires que des PS, ce qui apparemment est confirmé par les socialos eux-mêmes qui, normalement, ne devraient pas être inquiets s'ils étaient sûrs de ne pas être plus sectaires que les FN.

Merci aux socialos qui avouent ainsi qu'ils n'ont rien à foutre de la démocratie et qu'ils sont sectaires. Je commence à leur trouver des qualités...



18 septembre 2013

Ce type est président !

Le président vient nous dire dans le blanc des yeux qu'il n'y aura pas d'augmentation d'impôts en 2014. Deux jours plus tard son lieutenant de premier ministre le contredit devant la terre entière en changeant 2014 par 2015.

Que croyez-vous que fit le tout mou ? Rectifier pour montrer qu'il n'est pas un menteur ? Rectifier pour montrer qu'il n'est pas désavoué et humilié par un subalterne ? Non, rien...



16 septembre 2013

Le ministre de la santé à la Santé !

http://pauldebedeux.hautetfort.com/media/01/02/4263144198.jpgPuisqu'on peut reprocher sans vergogne à Marine Le Pen les "excès" de son père pourquoi ne pas, à plus forte raison, imputer à Marissol* Touraine les responsabilités du comportement de son fils. Celui-ci vient d'être incarcéré et condamné à trois ans de prison pour extorsion de fonds et séquestration. Etrangement, pas un mot dans la grande presse... J'imagine qu'en plus il faudrait la plaindre plutôt que la blamer.

Pourris de socialistes ! La Touraine, elle ne sera pas dans le premier wagon mais elle sera dans le premier train.


* En bon français on met deux -s? entre deux voyelles pour prononcer -s, sinon ça fait -z


11 septembre 2013

Les tweets célèbres (4)

Lors des débats entre les candidats à la course (en sac) présidentielle c'est à qui balancera à la gueule de l'autre le "tweet" qui restera et fera de lui l'édile parmi les édiles. Ainsi en 1974 le regrettable Giscard gagna sa place par un "tweet" qui avait pour but de convaincre les gens de gauche mais qui aurait dû mettre la puce à l'oreille aux gens de droite tellement il était annonciateur d'un programme politique.

"Vous avez un coeur, j'ai un coeur. M. Mitterrand, vous n'avez pas le monopole du coeur !"

Giscard voulait dire en fait que les socialistes n'avaient pas le monopole du socialisme, que la droite allait prendre sa part, faire dégouliner les subventions et les acquis sociaux comme les socialos. Rétrospectivement ce tweet était le véritable programme de la droite pour les 40 années qui allaient suivre (et ce n'est pas fini).



02 septembre 2013

Une femme au Panthéon

Le pouvoir en place voudrait qu'il y ait un peu plus de femmes au Panthéon au nom d'une certaine parité. Pour le moment les hommes mènent par 72 à 2, sachant que l'une des deux femmes est là parce qu'elle avait émis le souhait d'être enterrée au côté de son illustre mari... Il y a donc un concours auquel tout le monde peut participer : donner le nom d'une femme qui, parée de toutes les vertus (genre socialistes et progressistes ce serait mieux), pourrait faire une entrée triomphale au Panthéon. En résumé François Hollande voudrait envoyer une femme au cimetière.

Ma proposition, pour assouvir l'envie du Président d'envoyer une femme au cimetière, est la suivante : Christiane Taubira ! Elle le mérite. C'est bien elle qui a écrasé une larme au moment où son action permit enfin au peuple éclairé de gagner l'égalité totale par le mariage des homo-sexuels. On pourrait même, pour plus de modernité et d'avancées, conjuguer Panthéon, euthanasie (le nouveau combat) et Taubira ! C'est une idée en passant. Reste à savoir comment faire cette conjugaison?