Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2014

Le journalisme à la française

Hier soir je regardais le journal télévisé de 20h pour la première fois depuis des lustres. On a beau dire, on a beau faire il ne se passe pas grand-chose sous nos cieux, alors point besoin de s'informer tous les jours. Rêvassant devant toutes ces nouvelles plus si nouvelles je me mis à écouter au moment du passage sur la Syrie. La journaliste plaignait le sort des rebelles car la population « dans certains villages n'avait pas reçu de médicaments depuis des mois ». Quand on ne sait ni où ni combien ni quand, peut-on encore appeler ça du journalisme ? Un métier, parait-il, avec salaire, déontologie et tout le tralala. Prenez le temps d'enquêter, ils n'ont pas l'intention de la terminer tout de suite leur guerre !

 

Les commentaires sont fermés.