Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 février 2014

5ème-républicain

Tous les jours maintenant on entend à droite à gauche le vocable "républicain". Pour un oui pour un non il faudrait avoir un comportement républicain. On met du républicain à toutes les sauces. On remarquera au passage que le "citoyen" ordinaire est remplacé par "républicain" lorsque le ton se veut moins pédagogue mais plus péremptoire et menaçant, comme en ce moment par exemple où le pouvoir socialiste ne tolère pas qu'on puisse manifester contre lui. Mais que peut vouloir dire ce mot "républicain" ? La République a bien changé depuis qu'elle s'est proclamée dans la fange en 1870 grâce à l'Allemagne impériale. Ce qui était encensé autrefois est aujourd'hui trainé dans la merde, et inversement. Tous les repères qu'elle se targue de nous donner ne sont en fait que des étrons qui naviguent au fil de l'eau. Il n'y a qu'à voir sa façon de s'appeler : la 5ème république. Il faudrait savoir, il y en a une ou plusieurs ? Ainsi quand quelqu'un sortira de sa bouche ce mot, "républicain", composé à la fois de la ligne qui sépare les deux fesses et du verbe qui ne laisse aucun doute au sujet de l'odeur qui en sort, vous le reprendrez pour souligner à quel point ce mot est grotesque : "on ne dit pas républicain mais 5ème-républicain !"

Les commentaires sont fermés.