Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mars 2014

Le journalisme renait avec la chaleur

Dans une période où ça révolutionne de partout, le sujet principal de ce week-end c'était le soleil et la chaleur. Il fait beau les amis, à croire que nos cons de citoyens n'avaient jamais vu ça. En ce qui me concerne, ce qui n'est pas sensé intéresser qui que ce soit, je suis allé au parc dimanche après-midi avec les mioches. Effectivement il faisait beau, et même trop chaud. Je n'aime pas vraiment la chaleur mais je suis en joie à l'idée de me dire que les journaux télévisés vont arrêter de se focaliser sur toutes les émeutes exotiques afin de se concentrer sur l'évolution du chiffre d'affaire des glaciers et le taux d'occupation des terrasses. On va avoir enfin droit à des reportages dignes du vrai et bon journalisme, pas celui exigeant d'Albert Londres et consorts, mais celui plaisant et reptilo-flatteur du Docteur Goebbels. Et vive le journalisme à la Goebbels ! Qui par modestie ne fait que dénigrer son père...

Les commentaires sont fermés.