Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2013

Hessel au Panthéon (erratum !!!!!)

A cause d'une malencontreuse erreur de ma petite archiviste, la phrase de Stéphane Hessel que je proposais de mettre en épitaphe sur son tombeau au Panthéon n'était pas la bonne. Elle était de Jean-Marie Le Pen... Mon Dieu, quelle erreur ! Elle va morfler la petite gourgandine, je vous pris de le croire, on va lui faire sa fête ! Ça tombe bien, c'est la journée de la fumelle.

Il fallait lire la vraie phrase de Stéphane Hessel, qui n'a absolument rien à voir avec celle de l'ignoble fasciste :

« La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. »

Hessel au Panthéon

Pour une fois je suis d'accord avec la meute. Envoyons Stéphane Hessel au Panthéon. Et je propose de mettre en épitaphe une de ses plus belles phrases :

« En France du moins, l’occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés. »


06 mars 2013

Delevoye est un comique

cese.jpg

 

Comment ne pas penser que le président du conseil économique et social est un comique ?

 

Police "comic sans ms" : abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

14 février 2013

Un cheval dans les lasagnes (2)

Un indice aurait pu nous laisser penser qu'un scandale sanitaire lié à de la viande de cheval allait se produire.
C'était il y a quelques mois à Chevaline. Une famille d'Anglais s'est fait descendre de façon brutale. On aurait dû penser tout de suite à la "boucherie de Chevaline".
Des Anglais, la boucherie chevaline, mais comment faire le lien avec les lasagnes ? C'est le seul indice manquant qui ne nous permet pas de reconstituer cette sale affaire. A suivre.


13 février 2013

Un cheval dans les lasagnes

Il était prévu qu'on mette des boeufs dans les lasagnes mais il y a eu un changement en douce. Les chevaux ont alors été préssentis pour le job. Sachant qu'on serait étonné de ne pas les trouver dans leurs enclos ou leurs hippodromes, ils ont laissés un message en forme d'indice avant de partir à l'abattoir :

"FIND US"


25 janvier 2013

Prise d'assaut

On entendait ces jours-ci les deux phrases suivantes :
"Les grands magasins ont été pris d'assaut par les clients avides de soldes."
"L'usine à gaz algérienne a été prise d'assaut par les forces spéciales."

Quelles réalités y a-t-il derrière ces deux phrases, autres que le mauvais usage du français en utilisant des métaphores bidons ? Il semblerait bien qu'il y ait une sorte d'unité d'action. On voit bien le rideau métallique se lever et laisser entrer des hordes d'envahisseurs armés de fusils d'assaut. Main basse sur les bacs de soutien-gorges à l'aide de couteaux de combat. Je sors mon pistolet et je descends l'escalator. Trop de monde à la caisse et me voilà pris en otage. Ne pas aller chez Ikea je risquerais d'attraper le syndrome de Stockholm.

Ce n'est pas drôle de rigoler avec ça direz-vous ? Je connais pourtant un producteur d'avions qui francisa son nom pour devenir un vendeur d'avions d'assaut.


18 janvier 2013

Le Soudan pour rire

mali,guerre,togo,tchadLa pravda française a essayé de nous faire croire que la communauté internationale était derrière la France dans son intervention au Mali. Une semaine plus tard force est de constater que même nos alliés européens, censés être nos frères, n'ont absolument rien à foutre du Mali et de ses Maliens. Ils n'ont pas tort après tout, quoi de plus normal qu'un pays africain avec sa petite guerre civile. Que ce soient des barbus ou des chefs de guerre à rolex, peu importe.

Sur le terrain la France a quand même trouvé deux alliés qui vont lui fournir des hommes sur le terrain, le Togo et le Tchad. En entendant ça les Islamistes d'En Sardine ont dû en avoir des boutons tellement ces guerriers leur font peur. Imaginez un peu l'armée du Togo, déjà qu'on se moque de l'armée française qui n'a même pas un fusil pour chaque soldat. Ont-ils seulement des chaussures ? Y a-t-il un grade entre général (ou maréchal) et sergent-chef ? L'aide va être précieuse... Au lieu d'accroître sa force, la France va perdre une centaine d'hommes pour encadrer ces bleu-bites. On n'a pas fini de rigoler.


09 janvier 2013

Comment appeler ma tante ?

Mon oncle est homo et ma tante est gouine. S'ils se mariaient ensemble, mon oncle, que j'appelais malicieusement "ma tante", deviendrait mon oncle, et ma tante, que j'appelais tout aussi malicieusement "mon oncle" deviendrait ma tante. En somme mon oncle et ma tante deviendraient ma tante et mon oncle. Mais ce serait dans le cas très improbable où ils se marieraient ensemble, cas d'autant plus improbable qu'ils n'ont pas envie de changer leur façon de fourrer la dinde.

Avec l'arrivée de ces avancées* homo-maritales, il y a fort à parier que mon oncle se mette à la colle avec une "tante" que je devrais appeler mon oncle. A moins que les dénominations latérales changent puisqu'il est prévu que "père" et "mère" deviennent "parent 1" et "parent 2". Quant à ma tante qui risque fort de se mettre en ménage avec une femme (pour le coup ce sera forcément une femme qui fera le ménage et la lessive. Et c'est encore le féminisme qui va en prendre un bon coup... par derrière), comment appeler sa future "femme" ? Ma tante ? Elle risque de croire que je la prend pour un homosexuel homme. Le terrain est vraiment miné.

Il faudrait trouver une expression aussi poétique que "oncle à la mode de Bretagne". Je propose donc, dans un souci de clarté, pour l'oncle par alliance "oncle à la motte de beurre" (et pour le coup surtout pas du beurre de Bretagne...), et pour la tante "tante qu'échoua dans la famille".


* On remarquera que quelquechose que l'on voit arriver vers soi recule, si on suppose qu'on est soi-même dans le bon sens ou à l'arrêt. cqfd


03 janvier 2013

75 cl

Le gouvernement actuel recherche désespérément un juriste pour lui préparer ses textes de loi. A l'automne c'était le texte de Duflot qui se faisait blackbouler, il y a quelques jours c'était le texte sur les fameux 75%.
Apparemment le problème venait du fait que la loi ne tenait pas compte de la notion de foyer fiscal. Moi-même, qui ne connais la feuille d'impôts qu'en jetant un oeil au-dessus de l'épaule de madame, je connaissais ce truc de foyer fiscal et de part qu'on obtient à partir d'une assiette selon une fourchette. Ne pas tenir compte du foyer alors qu'on s'apprête à marier les homos, c'est un peu cocasse. 

Il existe pourtant une solution pour que ces amateurs se sortent de l'impasse. Je leur propose, afin de se mettre en règle avec le droit, de passer de la formule de 75% au-delà de 1 million, à la formule de 150% au-delà de 500 000 euros par foyer fiscal. Ce serait une mesure bien plus démagogiquement efficace et aussi intelligente que ses promoteurs.


19 décembre 2012

Le coco est nauséabond

Après ça :

sosracisme.png

voilà maintenant ça :

affiche-la-force-du-partage.jpg

Avez-vous trouver l'idée de m... en commun ?