Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2012

Le Louvre à Lens

Notre ami Jacques Étienne semble assez dubitatif sur la formule du Louvre à Lens, et propose à la fin de sa note de nouveaux thèmes d'exportation de l'art parisien. Il oublie de proposer dans le même temps la destruction de l’œuvre originelle. Quel magnifique projet aurait été le musée Pompidou de Metz si la délocalisation avait été totale ! On aurait pu raser ce tas de tuyaux en plein Paris qui peine décidément à trouver sa place esthétique. Heureusement la rouille fera son œuvre plus que n’importe quel blogueur anonyme.

Pour en revenir au Louvre de Lens, la première impression que l'on peut avoir en apprenant ce projet c'est la surprise. Puis, en réfléchissant bien, après l'impression vient la réflexion et une expression bien à propos : c'est donner de la confiture aux cochons. Loin de moi l'idée de dire que les gens du Nord sont des sous-hommes (sic !) mais je ne crois pas que ce soit ce qu'ils attendaient du pouvoir de Paris. On leur envoie le Louvre au-dessus des terrils pendant que Florange fait le chemin inverse du charbon en allant en Inde. Le père Zola y aurait perdu ses jacuses...

Que veulent les cochons du Nord ? Des bonnes patates, pardi ! La confiture ça rend aveugle. Que disent les édiles de Paris qui donnent de la confiture aux cochons du Nord ? - Nos cochons n'en veulent plus, on vous la donne.

C'est toujours la même rengaine, croire que l'art va régler tous les problèmes de notre époque. Et un bon petit concert contre le racisme ! Et un petit match de foot pour l'amitié entre racaille et police (oui, le foot est de l'art à notre époque) ! Et de belles frises sur les tramways pour limiter les incivilités ! Et le printemps de poètes ! Et la fête de la musique ! etc. Il est temps de sortir son flingue...

22 novembre 2012

Bazar à l'UMP

Ces derniers mois l'UMP se permettaient de donner des leçons de gestion aux socialistes après 10 années de pratique du pouvoir avec un résultat proche du néant.
Cet épisode de l'élection montre au moins une chose, que l'UMP est aussi nulle que n'importe quel autre parti malgré son tampon "parti de gouvernement". Nul dans son organistaion. Des types qui prétendaient gouverner la France ne sont même pas foutus d'organiser une élection correctement sans qu'il y ait 3 heures d'attente. Des types qui prétendaient redresser les comptes sont incapables de faire une addition avec plus d'une centaine de nombres. 6 mois qu'ils préparaient ça et même pas un péquin pour préparer une simple feuille excel qui ferait une somme.
Quand on pense que le type qui fout le bordel pour son bon plaisir, puisqu'il renonce au poste, a été 1er ministre. Voyez comme il se fout de ses militants, alors des Français naguère...
Espérons que les gens qui votaient pour eux pensant qu'ils avaient encore affaire à des gaullistes patriotes et compétents vont enfin ouvrir les yeux.


03 novembre 2012

Les coupables du CO2

On nous parle souvent du réchauffement de la planète sans en dénoncer les causes. Le "tout-mou" se permet de cracher à la gueule des Français de souche - car il s'agit bien de cela - par ses actes de repentance.

Alors on doit avoir le droit de trouver les coupables du réchauffement de la planète en désignant une catégorie de la population. Parce que j'ai bien ma petite idée à ce sujet. En effet, d'où il vient le pétrole ? D'où il vient l'OS de base qui construit nos voitures ? Faudrait pas lui trouver quelques qualités pour avoir soi-disant reconstruit la France sans lui reconnaître le tort d'être responsable de la pollution. Et pourquoi on ne raisonnerait pas un peu comme les marxistes. Alors, vous l'avez trouvé le coupable ?


06 octobre 2012

A droite ou à gauche ?

On entend ça et là que la France est à droite. Les Français auraient gardé un bon vieux bon sens paysan qui les mettraient, lorsque cela est nécessaire, à l'abri des turpitudes de notre monde moderne (de gauche, quoi). Tous les experts sont d'accord, la France n'a jamais été aussi à droite depuis des lustres. Pourtant la majorité des grandes villes est à gauche, deux tiers des départements sont à gauche, toutes les régions sauf une sont à gauche, le sénat est à gauche, la chambre est à gauche et le président est de gauche. Comment est-ce possible ? Ou le constat des politologues est complètement bidon (mais je n'ose pas y croire afin de privilégier la seconde hypothèse). Ou le système politique, permettant à une majorité de droite de se choisir des représentants de gauche, est totalement dépassé.

On notera au passage que, non seulement le système démocratique ne remplit pas son rôle mais qu'en plus la partie non-démocratique de la société (justice, presse, "intellectuels" etc.) se choisit aussi des gens de gauche.

On notera aussi qu'il est sous-entendu que l'UMP est un parti de droite. C'est une hypothèse de travail comme un autre qui a le bon goût de rendre les choses plus simples (bien que fausses).

20 septembre 2012

Supercherie

On était habitué à ce que l'UMP mente à chaque détour de phrase. Cette fois c'est un mensonge énormissime. Certes l'élection de leur nouveau chef et la quête de parrainages qui l'a accompagnée n'intéressent pas grand monde, mais regardons de plu près les chiffres annoncés. Copé prétend avoir recueilli 32000 signatures. Il avait presque la larme à l’œil en annonçant ce chiffre certifié par un huissier (probablement un vrai huissier, celui qui ouvre les portes). C'était sans compter sur Fillon qui arriva quelques minutes plus tard avec des cartons contenant 45000 signatures. Mais lui n'avait pas le rimmel qui coulait, il semblait trouver cela tout naturel.

Cela nous fait déjà 77000 signatures en tout, auxquelles on peut ajouter celles obtenues par les autres candidats qui ont finalement lâcher le morceau. On peut raisonnablement estimer à 85000 le nombre de signatures récoltées par tous les candidats. Combien y a-t-il d'adhérents à l'UMP ? Parmi ceux-là, combien auraient eu le cœur ou l'envie de renvoyer un bulletin pour apporter un soutien à des candidats qui, tous autant qu'ils sont, ne représentent même plus l'idéal de l'électeur de droite ?

Au moins au PS on ne se cache pas derrière un paravent démocratique, on nomme le chef sans demander l'avis des militants. Il faut dire qu'ils ont déjà donné dans le trucage d'élections.

25 mai 2012

Idée reçue (1)

On entend souvent dire à propos d'un paysage aimé "J'aime beaucoup, c'est beau, mais en même temps ça n'est jamais pareil". Une phrase de ce genre-là pour dire qu'on aime regarder toujours le même paysage, mais que l'immobilisme n'est que de façade car le soleil change les couleurs chaque jour. Si ça vous emmerde tellement que ce soit toujours pareil vous pouvez prendre un avion et aller voir ailleurs là où ça change tout le temps ! Quand est-ce qu'on entendra quelqu'un dire qu'il aime un paysage pour la bonne et simple raison qu'il est toujours identique ? Pourquoi faut-il, même pour vanter l'immobilisme, se draper dans les oripeaux de la modernité et du changement ? Le prochain qui me sort une phrase pareille, je m'empresse de lui changer son paysage à l'aide d'une usine de retraitement de déchets ou d'une éolienne.

22 février 2012

Pays des Lumières

Problème :

100% de la viande abattue en Ile-de-France est halal.

La viande abattue en Ile-de-France représente 2% de la consommation dans cette même région.

Conclusion :

2% de la viande consommée en Ile-de-France est halal.

Commentaire :

Voilà le niveau intellectuel de la rédaction du 20h de France2 dans un pays qui se prétend démocratique et éclairé. 

Si vous ne voyez pas le sophisme et que vous avez obtenu votre bac, allez faire un petit tour en cm2.

01 décembre 2011

Hommage de la "vertu" au vice

"Une femme qui a mis son engagement au service des libertés et de la dignité humaine." Il s'agit probablement d'un hommage funèbre de la part de quelqu'un qui a su voir en la personne disparue une grande âme qui s'était mise au service des causes les plus nobles et les plus justes. Or il n'en est rien, ce sont les paroles de "mimolette"* à l'annonce de la mort de la Mitterrand. Cette femme fut un soutien inconditionnel de Castro le tortionnaire des Caraïbes, le soutien de la mafia Kurde et de toutes les autres fripouilles communistes de la planète.

Son hommage aurait eu un sens s'il avait parlé de "la liberté", qui s'accorde parfaitement avec tout type de goulag, et non "des libertés", notion peu en rapport avec cette clique de démocrates aux mains rouges.

 

* On aura reconnu François Hollande, successeur de Guy Mollet et aussi patronyme de l'autre pays du fromage.

18 novembre 2011

Cet homme est méchant

Il y a des candidats à la présidence de la république qui publient ce type d'affiche (ci-dessous). Ce ne serait pas un brin raciste par hasard ?

- Mais non ma bonne dame, cet homme est Noir, il ne peut pas être raciste !

- Et le racisme anti-blanc vous ne connaissez pas ?

- Le racisme anti-blanc ?! Comment voulez-vous qu'un Noir se moque d'un Blanc ? Soyons sérieux ce n'est pas possible, les Blancs ont des défauts mais quand même...

lozès,racisme,élection,blanc,noir

Sur ce blog nous sommes très loin de ces considérations ouvertement racistes. Ainsi à l'instar de Bruno Gaccio nous appellerons, bien entendu, à voter blanc. Le slogan pourrait être le suivant :

En 2012 si les candidats vous incitent à broyer du noir, alors votez blanc !


14 octobre 2011

Que veulent-ils ?

Se déroule en ce moment un vote dit "primaires" au sein du PS. Le but du jeu étant de devenir le grand chef de la république, avoir la toute puissance en somme. Mais que reste-t-il de l’État français quand on n'a pas à mettre le doigt sur le bouton rouge (c'est à dire une grande partie du temps...) ?

Plutôt que de vous servir un baratin qui ne pourrait réjouir qu'un militant primaire voilà une démonstration par l'exemple. La démonstration que nos gouvernants n'ont plus de pouvoir.

Au début de l'été la sécheresse faisait rage et les agriculteurs manquaient de foin. Alors les sociétés d'autoroutes ont offert la gratuité de leurs routes aux camions de paille. Le ministre idoine a saisi le ballot au bond et s'est emparé de la gloriole et du dossier pour le rendre plus officiel. L'histoire s'est donc bigrement compliquée puisqu'elle s'est transformée en un fatras administratif de papiers en préfecture avec tampon encreur indélébile certifié conforme. Il a donc fallu que les convoyeurs de paille prouvent par un papier officiel qu'ils transportaient bien de la paille. Voilà ce qu'est un ministre aujourd'hui : un imbécile qui a moins de jugeote qu'un conseiller municipal d'un bourg rural, un homme politique qui doit tuer le temps en emmerdant son prochain toute la sainte journée car tout réel pouvoir lui a été retiré.

Un jour on expliquera à Kossiusko-Morizet, le ministre en question, polytechnicien et tout, comment il est possible d'identifier un camion de paille sans risque de se tromper.

kossiusko-morizet,paille,sécheresse,primaires