Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juin 2012

Et si on l'avait fait ?

En 1940, en ce début du mois de juin, quand les chaleurs et les panzers s'abattaient sur la France il fut question, lors d'un conseil des ministres auquel Churchill assistait, de la fusion de la France et de l'Angleterre. Et si on avait signé ce traité ? La France ne serait plus la France, certes, encore qu'elle ne l'est plus vraiment aujourd'hui diraient les mauvaises langues, mais surtout notre chef de l'Etat serait la reine d'Angleterre, et nous aurions participé aux festivités du jubilé en bénéficiant de deux jours fériés sur lesquels n'auraient pas craché nos pires syndicalistes rouges de colère, de honte et de mauvais pinard. Au lieu de cela Pétain prit le pouvoir qu'on lui donna et jeta au panier le-dit traité. Ainsi ce week-end, pendant que les Anglais jubilaient, nous étions conviés à cette insipide fête des voisins, avant de fêter, deux jours plus tard, nos mères, à l'instigation du Maréchal. En 1940 Elisabeth était loin de se douter qu'elle fêterait ses 60 ans de règne 72 ans plus tard, quant au Maréchal, il n'avait pas encore songé à instituer cette fête des mères mais il était convaincu que bien avant 72 ans il aurait rejoint ses frères d'arme à Douaumont... Triste parallèle.

30 juillet 2008

Voilà du boudin

La Belgique va mal il paraît depuis quelques temps. Elle est coupée en deux avec d'un côté de riches Flamands néerlandophones et de l'autre de pauvres Wallons francophones. La situation n'a pas toujours été celle-là, autrefois les gens du sud, majoritairement catholiques, soutenaient le nord. Maintenant que les Protestants nordistes sont plus riches ils ne cherchent qu'à se débarrasser du boulet papiste. Ils pourront alors faire un chèque à ces pauvres gens en même temps qu'un au-revoir-et-merci et s'acheter une conscience comme le recommande la morale calviniste.

boudin.jpgDe toutes parts on entend parler de rattachement à la France. Rien qu'à l'évocation de cette idée mes poils se hérissent. Je n'ai aucune envie que la France se récupère la branche pourrie de la Belgique d'une part, non parce qu'ils sont pauvres, mais parce qu'ils sont encore plus socialistes que nous, c'est dire que ça ne doit pas aller bien fort chez eux. D'autre part l'annexion de la Belgique a pendant des siècles été l'objectif caché des Capétiens et du petit caporal ce qui nous a valu des guerres continuelles avec l'Angleterre qui ne voulait pas voir son port continental controlé par les Français. La Belgique nous a toujours été interdite par la guerre, il serait déshonorant de la prendre pendant la paix sans que ça ne coute une livre-tournoi et qu'elle ne nous apporte que des ennuis.

 

Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul.