Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 avril 2011

Pas de dons pour les Nippons

Les appels au don pour le Japon ont fait un flop en France alors qu'il y a peu on se pressait dans les bureaux de poste pour envoyer de l'argent à Haïti. Pourquoi ce deux poids deux mesures ? Il semblerait que ce soit une sorte de réflexe marxiste ou crypto-chrétien ne mettant en branle le porte-monnaie que pour les pauvres, un oursin barrant les voies de la solidarité aux riches adeptes du thon rouge. Cet épisode nous permettra de compléter un proverbe qui jusqu'alors fut toujours tronqué : "On ne prête qu'aux riches... mais on donne aux pauvres !"

18 janvier 2011

Les huiles d'Haïti touchent

A l'occasion du premier anniversaire du tremblement de terre à Haïti il y a eu une polémique à propos de l'argent envoyé là-bas pour la reconstruction. 1,3 milliards de dollars ont été envoyés mais apparemment ça ne se voit pas beaucoup dans les rues de Port-au-Prince. Alors on commence à se dire qu'il y a peut-être eu une légère évaporation de billet verts. Il est vrai que depuis la crise on nous parle assez souvent de la volatilité du dollar, en voilà un bel exemple.

Une certaine incrédulité a vu le jour devant un tel état de fait. La croyance mondiale après le désastre d'Haïti était de se figurer que tout allait changer, que tous les pays de la terre allaient filer un coup de main, que le pays serait reconstruit en deux temps trois mouvements, que la corruption et le népotisme allaient déserter les tropiques. En somme on croyait que la tectonique des plaques avait le pouvoir de modifier en profondeur le genre humain, qu'à l'instar d'orangina elle secouerait la pulpe du fond. Erreur ! Les huiles sont toujours aussi grasses et leurs comptes en banque un "poil" plus fourni.


Ne jetons pas la pierre seulement sur les élites locales, les ONG prennent aussi leur part du gâteau. Savez-vous que les frais de fonctionnement de l'UNICEF s'élèvent à 85% là où ceux de la Croix rouge ne dépasse pas les 20% ?

10 juillet 2009

Veau d'or

L'argent ne fait pas le bonheur, les riches le savent très bien et non de cesse de le dire aux pauvres. Seulement ces andouilles-là, comme Saint Thomas, ne croient pas sur parole et voudraient bien le vérifier par eux-mêmes.

Souvenons-nous de la pensée de Lili des Bellons dans La Gloire de mon père "à quoi ça sert d'avoir plein d'argent, on a qu'un trou du cul !". Expression imagée pour dire qu'au-delà du nécessaire c'est du superflu, donc de l'inutile.

En plus si tout le monde était riche, les moins riches seraient des pauvres...

 

12 février 2009

Protectionnisme

wu4522.jpgOn ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

 

 

 

 

 

 

 

09 septembre 2008

Gold loto

Il y a quelques jours un Espagnol et un Portugais se sont partagés après le tirage de l'euromillion 120 millions d'euros soit environ 400 millions de Francs (nouveaux) chacun. En tant que grand admirateur de Colbert et de sa politique je commence déjà à tiquer car ce jeu est financé en très grande partie par les joueurs français. Ce sont donc quelques centaines de millions de Francs qui viennent encore alourdir le déficit de notre balance commerciale (ou de la balance des paiements ?... bref de toutes nos balances !). C'est donc de l'argent qui aurait pu très facilement rester à l'intérieur de nos frontières qui s'en va. On me dira que ce n'est rien en comparaison des devises que les Français donnent aux étrangers tarteauxpommes.jpgen partant en vacances au delà de la ligne des Vosges ou du "mur" de l'Atlantique. Le nationalisme économique commence par l'achat de pommes qui viennent du Limousin et non du Chili. Un chômeur qui roule en Ford pleurant sur son sort me fera toujours rigoler !

Le résultat du loto me fait tiquer mais me fait rire aussi. Heureusement que les gagnants reçoivent cet argent sans rien faire. S'il s'était agi de "parachute en or" ou de "dommages et intérêts" quelle volée de bois vert n'auraient-ils pas entendue ? En somme en France il n'est mal vu d'avoir de l'argent que s'il provient du travail ou d'héritages. Gloire à l'argent tombé du ciel, vive le veau d'or !