Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 mai 2013

Banque pour tous

Dans le même temps deux lois complètement folles viennent d'être adoptées par une bande de zozos qui fait office de députés. On autorise les zomos à se passer la bagouse au doigt. On supprime le mot race de la loi et de divers codes et réglementations. A priori ces deux mesures n'ont rien en commun sinon qu'elles émanent du délire contemporain de nos progressistes. Néanmoins à la réflexion ces deux lois vont se rejoindre en un lieu inédit : à la banque du sperme.

En effet les zomofemmes qui vont se marier vont avoir besoin d'un truc qu'elles ne peuvent produire malgré tout leur amour et toute l'égalité qu'elles suscitent et réclament. Elles vont devoir se rendre à la banque du sperme car cette imbécile de nature ne se conforme pas à la loi. Mais au moment de remplir les papiers et de choisir la provenance de la semence elles ne pourront plus choisir puisque les races n'existent plus en France. Elles pourraient alors donner naissance à un petit Noir, un petit Jaune ou, malheureusement, un petit Blanc. Ce serait la loterie en vertu du nouveau principe de disparition des races, qui veut vérifier que tout ce qui est contenu dans les coffres d'une banque n'a pas d'odeur...

A défaut de commencer tout de suite la révolution on pourrait d'abord commencer par rigoler en regardant le moderne se dépatouiller tout seul dans sa fange. Ce serait drôle de voir le comportement de notre petit couple bitampaxé au moment de se procurer du sperme. Va-t-on à la banque du sperme au risque d'avoir un enfant "blanc" ? Si on se procure le liquide ailleurs, nous traitera-t-on de racistes ? On n'arrêtera jamais ces gens-là, ils ont soif de "nouveaux questionnements" et nous ne sommes pas au bout de nos surprises.