Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 octobre 2013

Géronte

Le Pape commence à m'inquiéter. Après le naufrage d'un bateau d'ex-futurs immigrés qui voulaient rejoindre l'Italie, le Pape a dit que "c'était une honte".

Je m'interroge sérieusement sur cette réflexion. Une honte pour qui ? Le commandant de bord qui n'a pas su affronter la tempête ? Le fabricant du bateau qui a construit un rafiot à moitié pourri ? Les passagers qui ont payé 10 fois le prix un voyage pour devenir au débarquement des délinquants de facto ?

La honte c'est peut-être d'avoir déboulonné Kadhafi qui, contre menue monnaie, était garant de la tranquillité des ports de Lybie au départ pour le Nord de la Méditerranée.