Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mai 2010

Pour les Belges y en a plus

La Belgique, que tout le monde croyait être un pays, n'en est plus tout à fait un. Elle est coupée en deux. Il y a d'un côté les Flamands, de langue néerlandaise et d'allure teutone, et de l'autre les Wallons, francophones, arrogants, chômeurs et "divers". Le plus difficile dans ce pays est de former un gouvernement car les deux parties ont du mal à se parler. En ce moment par exemple il n'y a pas de 1er ministre.

Bruxelles a deux particularités, elle est francophone mais se trouve en zone flamande, et elle est aussi la capitale de l'Europe. La Belgique est un royaume, ce qui veut dire qu'elle a un roi. L'Europe est ... n'est pas un royaume donc elle a un président, et il se trouve que celui-ci est Belge et qu'il fut 1er ministre de Belgique il y a peu, à un moment où Flamands et Wallons avaient reposé la hache de guerre.

Résumons-nous. La Belgique a un roi mais pas 1er ministre, l'Europe n'a pas de roi mais un président belge. Ce n'est pas si compliqué à comprendre de ce côté de l'Atlantique mais je peux vous garantir que dans le Nevada on y comprend peau de balle. Là où ça se corse c'est en arrivant sur le terrain de l'euro. Plus personne n'y comprend quelque chose pas même les eurocrates qui sont en ce moment même dans les églises à brûler des cierges pour la survie de cette monnaie de singe.

 

30 juillet 2008

Voilà du boudin

La Belgique va mal il paraît depuis quelques temps. Elle est coupée en deux avec d'un côté de riches Flamands néerlandophones et de l'autre de pauvres Wallons francophones. La situation n'a pas toujours été celle-là, autrefois les gens du sud, majoritairement catholiques, soutenaient le nord. Maintenant que les Protestants nordistes sont plus riches ils ne cherchent qu'à se débarrasser du boulet papiste. Ils pourront alors faire un chèque à ces pauvres gens en même temps qu'un au-revoir-et-merci et s'acheter une conscience comme le recommande la morale calviniste.

boudin.jpgDe toutes parts on entend parler de rattachement à la France. Rien qu'à l'évocation de cette idée mes poils se hérissent. Je n'ai aucune envie que la France se récupère la branche pourrie de la Belgique d'une part, non parce qu'ils sont pauvres, mais parce qu'ils sont encore plus socialistes que nous, c'est dire que ça ne doit pas aller bien fort chez eux. D'autre part l'annexion de la Belgique a pendant des siècles été l'objectif caché des Capétiens et du petit caporal ce qui nous a valu des guerres continuelles avec l'Angleterre qui ne voulait pas voir son port continental controlé par les Français. La Belgique nous a toujours été interdite par la guerre, il serait déshonorant de la prendre pendant la paix sans que ça ne coute une livre-tournoi et qu'elle ne nous apporte que des ennuis.

 

Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul.