Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2010

Cochez-le sur la liste

« Un enfant européen ayant un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York, il faudrait faire voter une directive baptisée “grève du troisième ventre”. »

Qui a prononcé cette phrase ? Un membre du parti communiste chinois des années 50 ? Le docteur Mengele ? Non, cette phrase vraiment nauséabonde vient de l'écolo le plus délirant, celui qui se targue de prendre le métro alors qu'il a un nom de conducteur de voiture, j'ai nommé Yves Cochet. Comparer la vie à un coût économique est typique de ces gens qui prétendent défendre la nature mais qui en fait l'abhorre. On remarquera aussi en filigrane qu'il sous-entend qu'élever un petit Africain coûte beaucoup moins cher. On le voit bien, rêvant sur un banc public dans un jardin aseptisé façonné par l'homme, mettre en place un nouveau modèle économique tout écolo. On produirait les enfants dans les pays pauvres (pour moins d'1 trajet Paris-New York) afin de les faire travailler dans les pays riches. Ce serait une avancée au niveau de l'empreinte écologique, et encore un gain de productivité pour le capitalisme qui n'a tiré que des bénéfices de ces sorciers de l'écologie d'essence mi-communiste mi-nazie.