Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 février 2013

On refait le match

Le juge a rendu sa sentence, alors voici la mienne :


"Strauss-Kahn, Iacub, d'abord la bagatelle, ensuite le massacre."



08 février 2013

La liberté taguée

J'écrivais dans une note du 15 décembre dernier que construire un musée du Louvre à Lens revenait à "donner de la confiture à des cochons." Voilà au moins un premier cochon démasqué, qui a salopé le tableau de Delacroix. Et pour avoir écrit sur ce tableau représentant une salope au sein nu (représentant elle-même à la fois la république et la liberté) elle va sacrément dérouiller la jeune femme qui a fait ça. Car on ne badine pas avec la culture et ses représentations, elle risque jusqu'à 7 ans de prison et les juges seront sans pitié. Elle aurait volé une voiture, bousillé un car de CRS ou même agressé une petite vieille, elle n'aurait eu que des "tiges" la drôlesse.

Heureusement on apprend déjà que les spécialistes ont trouvé la parade pour nettoyer le tableau monumental. Le dommage ne sera pas si grave et vite réparé, comme si on ne voulait pas laisser commencer une polémique du style : "vous voyez bien ce que ça donne de LEUR donner ça ! Pff..."


15 décembre 2012

Le Louvre à Lens

Notre ami Jacques Étienne semble assez dubitatif sur la formule du Louvre à Lens, et propose à la fin de sa note de nouveaux thèmes d'exportation de l'art parisien. Il oublie de proposer dans le même temps la destruction de l’œuvre originelle. Quel magnifique projet aurait été le musée Pompidou de Metz si la délocalisation avait été totale ! On aurait pu raser ce tas de tuyaux en plein Paris qui peine décidément à trouver sa place esthétique. Heureusement la rouille fera son œuvre plus que n’importe quel blogueur anonyme.

Pour en revenir au Louvre de Lens, la première impression que l'on peut avoir en apprenant ce projet c'est la surprise. Puis, en réfléchissant bien, après l'impression vient la réflexion et une expression bien à propos : c'est donner de la confiture aux cochons. Loin de moi l'idée de dire que les gens du Nord sont des sous-hommes (sic !) mais je ne crois pas que ce soit ce qu'ils attendaient du pouvoir de Paris. On leur envoie le Louvre au-dessus des terrils pendant que Florange fait le chemin inverse du charbon en allant en Inde. Le père Zola y aurait perdu ses jacuses...

Que veulent les cochons du Nord ? Des bonnes patates, pardi ! La confiture ça rend aveugle. Que disent les édiles de Paris qui donnent de la confiture aux cochons du Nord ? - Nos cochons n'en veulent plus, on vous la donne.

C'est toujours la même rengaine, croire que l'art va régler tous les problèmes de notre époque. Et un bon petit concert contre le racisme ! Et un petit match de foot pour l'amitié entre racaille et police (oui, le foot est de l'art à notre époque) ! Et de belles frises sur les tramways pour limiter les incivilités ! Et le printemps de poètes ! Et la fête de la musique ! etc. Il est temps de sortir son flingue...

10 octobre 2012

Du vin pour l'Amiral

Je suis sollicité par notre grand maréchal Amiral Woland afin d'agrémenter en vin un solide sandouiche d'origine cubaine. Comme il y a dans cette préparation du porc, de l'emmental, des gros cornichons et de la moutarde, on ne saurait proposer autre chose qu'un vin blanc. Le sandouiche, c'est le comptoir, c'est l'amitié ou le beau temps printanier faisant ressurgir les décolletés, il faut donc un vin blanc frais qui ne soit point trop fruité ni trop minéral. Il faut maintenant se lancer, faire un choix, être original, voire moderne comme dans les restos lounge, alors on optera pour un muscadet de très bonne facture.

Vous aurez ensuite les odeurs océaniques du large riche de promesses cubaines. Mais si Cuba vous semble trop loin de la Sèvre nantaise, allez boire un coup à Noirmoutier ou sur l'île d'Yeux...

06 mai 2011

Cochon ne saurait mentir

La marche des cochons*, initialement programmée à Lyon, a été interdite à Lyon sous prétexte qu'elle représentait une action qui «stigmatise une partie de la population» et «diffuse un discours raciste». C'est un préfet de la ré-pu-bli-queu qui ose écrire cela ! Se souvient-on encore que nous vivons au pays de Descartes c'est à dire en France, dans un pays où on s'efforce de raisonner et où la logique intellectuelle est cousine des mathématiques et de la science. Ce n'est hélas pas le cas de toutes les cultures du monde.

Pourquoi rappeler cela ? Parce que cette manifestation avait pour but de dénoncer une certaine extension du hallal dans nos assiettes (qui deviendront donc des auges). En contre-partie le préfet taxe ces manifestants de racistes dans une logique d'inversion du sens proprement scandaleuse. Qui est le raciste dans l'histoire ? Celui qui offre du cochon à tout un chacun ou celui qui ne mange que la nourriture préparée par un de ses coreligionnaires ? Imaginez le sort qui vous serait réservé - quand on voit celui qui est fait à Laurent Blanc pour avoir tenu des propos jugés racistes en PRIVE - si au restaurant vous exigiez que votre plat soit préparé par un Catholique.

 

* Un concept à opposer littéralement à celui de voiture bélier...

24 novembre 2010

Boycott

L’appel au boycott de tous les produits d’un pays est depuis le 12 février officiellement en France puni par la loi.

A quand la pénalisation de l'appel au boycott d'un produit de tous les pays ?

 

cochon.JPG

 

27 septembre 2010

Photo cochonne (7)

Fait chaud les amis !

 

cochongrille.jpg

 

15 septembre 2010

Couic

Hier soir je n'avais pas d'idée. Boeuf-mode, bourguignon, petit cochon à la broche ?... Finalement j'ai opté pour le Quick, je n'avais pas vraiment envie de cuisiner. Je me rends donc dans ce "restovite" pour y commander un sandouiche. Ils font de ces sandouiches en sauce avec des steaks hachés... C'est gras et indigeste mais flatteur pour des papilles trop souvent sevrées de graisses. Pas un chaland dans le bouclar, je me fais accueillir par un retentissant "salami loukoum ! " Zut alors, je n'ai pas l'intention de participer à l'étripage des porcs danois ni à l'essor de la patisserie turque. Demi-tour, m'en vais chez Momo, le vieil arabe du quartier, lui acheter un saucisson. "Salut mon ami" qu'il me dit.

 

17 mars 2010

Exposition cochonne

Chatou_mars_2010.jpg

10 février 2010

Photo cochonne (5)

pied_cochon.jpg

Le chien et le porc, s'ils ne vivent pas dans l'eau, sont impurs, ainsi que leurs poils, leurs os, leurs griffes et leurs excréments; par contre, le chien et le porc marins sont purs.

Le Petit Livre Vert - Ayatollah KHOMEYNI
De la pureté et de l'impureté, verset 13