Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 décembre 2012

Le coco est nauséabond

Après ça :

sosracisme.png

voilà maintenant ça :

affiche-la-force-du-partage.jpg

Avez-vous trouver l'idée de m... en commun ?

03 novembre 2011

Le communisme ne passera pas

Ronan Kerneur, journaliste multi-cartes, se fend d'un article dont j'ai lu deux lignes tellement il commençait mal. Le titre est "La fachosphère se défoule après l’incendie de Charlie Hebdo", et après deux lignes de lecture on peut trouver "s'exclame l'auteur du blog réactionnaire Brèves 3". Encore un journaliste qui a probablement sauté des classes au collège et au lycée. Comment peut-on assimiler le fachisme à la réaction ? C'est tout simplement antinomique pour une simple raison, le fachisme (ou le nazi, simplifions avec ces gens-là) est révolutionnaire, ce qui n'a jamais été le cas d'un réactionnaire, qui a certes beaucoup de défauts, mais pas celui de vouloir créer un homme nouveau. Et c'est bien le seul fond de sa doctrine de croire que l'Homme ne changera jamais.

Est-ce que je prétend que ce M.Kerneur est un communiste tolérant les crimes de Staline puisqu'il écrit dans l'Humanité ? Non... Alors qu'il retourne à l'école avant de critiquer des blogueurs dont il n'est pas digne d'être lecteur.

29 juin 2011

Avenir radieux (4)

Où ailleurs que dans une section communiste ou crypto-communiste peut-on apprendre à écrire des phrases pareilles ?

 

Elle a surfé sur le tissu social qui s'inventait pour vivre (enfin) sa fibre militante à plusieurs et à proximité.

Chloé Leprince dans un article de rue89

28 juin 2011

Robespierre ou le passé radieux

Un communiste profite d'une tribune du Monde pour faire l'apologie du despote Robespierre. "Despote" est de ma plume car la sienne est on ne peut plus élogieuse. Il lui trouve toutes les qualités, il en fait le père de notre société moderne et de ses belles avancées par rapport à l'obscurantisme qui la précédait. Néanmoins, par souci d'honnêteté intellectuelle, notre coco concède qu'il aurait été coupable de quelques excès durant la grande terreur. Citons :
"N'ayez crainte, je n'esquiverai pas une critique. Robespierre fut un des acteurs de ce qui est nommé la Grande Terreur. Mais de quoi parlons-nous exactement ? D'une période de deux mois, du 10 juin au 27 juillet 1794. Comme vous, je n'éprouve aucun plaisir à cela et, comme vous, je suis farouchement opposé à la peine de mort."


On pourrait se dire que c'est déjà pas mal pour un coco de reconnaître que son maître est foncièrement un terroriste mais il élude la plus grosse partie de son palmarès, le GÉNOCIDE VENDÉEN ! Ce type ne pipe pas à un mot de cet ignoble massacre ordonné par le comité de salut public dont Robespierre était le membre le plus influent - euphémisme pour ne pas dire que les autres vivaient dans la terreur de ne pas se faire couper en deux par le dit-brave Maximilien. L'auteur de cette tentative de réhabilitation de cette effroyable bourreau sanguinaire qu'est Robespierre fait ici preuve du plus lamentable négationnisme.


NB : Vous rigolerez bien en apprenant dans cet article de l'immonde qu'une rue à son nom a été baptisée à la libération par les "forces parisiennes" et que ce serait un argument en faveur de sa canonisation républicaine. Quand on sait qui étaient les forces dites de libération et quelle fut l'étendue de leurs massacres on regrette que l'auteur de cet article (un conseiller de Paris du parti de gauche) ne fût pas un opposant politique de Robespierre. Il aurait découvert les vertus de ce grand homme.....


"Robespierre est le fondateur de notre liberté" Jean-Luc Mélenchon

19 mai 2011

Cannes fait son cinéma

Lars von Trier aurait dit :

« Je pense que je comprends l'homme. On ne peut pas dire que ce soit quelqu'un de bien mais je comprends beaucoup de choses à son sujet et j'ai un peu de sympathie mais enfin, je ne suis ni pour la Deuxième Guerre mondiale ni contre les juifs. (...) Ok, je suis communiste.»

Avec une pareille déclaration à propos de Staline gageons qu'il ne sera pas loin de la palme d'or, ou qu'il aura tout au moins les faveurs de la presse.

12 mai 2011

Avenir radieux (3)

«J'ai trop à faire des innocents qui clament leur innocence pour me préoccuper des coupables qui clament leur culpabilité.»

Paul Eluard - Extrait d’un télégramme à André Breton qui lui demandait d'intervenir afin de sauver un opposant tchèque embringué dans un procès de type moscoutaire suite à des aveux... extorqués dirons-nous.