Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 septembre 2012

Le hallal confirmé

La semaine dernière une association de lutte contre la tauromachie déposait une requête devant le conseil constitutionnel à propos de la loi contre la torture contre les animaux. Cette loi interdit en effet la maltraitance aux animaux sauf dans le cas des combats de coqs et de la corrida. Le suspens était à son comble. Allait-on interdire cette pratique traditionnelle défendue par tous les porteurs de béret du sud de la Loire ? Même le brave Cantona s'était prononcé pour cette pratique. La réponse devait venir du fameux conseil des sages sorti de sa léthargie depuis qu'il peut être saisi tous les quatre matins si une loi ne revient pas à la tête d'un futur coupable. Pensez-vous que ces "sages" n'ont pas pensé aux conséquences de leurs actes ? Que serait-il advenu si les exceptions à cette loi avaient été supprimées ? Car en plus des combats de coqs et de la corrida figure une autre exception non-inscrite dans la loi, celle du hallal...