Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 novembre 2009

A la Seine !

Le petit scandale de la semaine dernière était le coût faramineux de la présidence française de l'union européenne. Certes le coût était vraiment disproportionné (190 millions d'euros soit 1,25 milliard de Francs) mais la semaine dernière était-elle le moment pour crier au loup ? Tout le monde a crié au loup, aussi bien les députés que les journalistes suite au rapport de la cour des comptes. Il y a un hic dans tout cela et j'ai l'impression qu'on me prend pour un gogo ou un ivrogne.

 

Le hic c'est que j'ai somme toute l'impression que notre pays a une apparence de démocratie donc que les dépenses sont effectuées en fonction de budgets et que ces budgets sont pour la plupart publics. Bingo ! Je me souvenais bien avoir vu ce chiffre de la dépense européenne il y a plus d'un an.
C'était ici, en date du 10 juin 2008.

 

En effet ces chiffres étaient publics depuis presque 2 ans mais cela ne semblait choquer personne à l'époque. Comment donc qualifier ces journalistes qui découvrent cette information seulement 2 ans après ? Comment qualifier ces députés qui votent les budgets mais qui se rendent compte deux ans après qu'ils ont un peu trop forcé sur les millions ?

 

En vrac, et comme ils sont unanimes pour dire que les bleaugueurs sont des cons et qu'ils n'ont rien à voir avec le journalisme (Dieu nous en préserve...) : manipulateurs, incompétents, moscoutaires, tricheurs, vendus, pourris... La liste est longue, plaise à vous de la compléter.