Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 janvier 2013

Prise d'assaut

On entendait ces jours-ci les deux phrases suivantes :
"Les grands magasins ont été pris d'assaut par les clients avides de soldes."
"L'usine à gaz algérienne a été prise d'assaut par les forces spéciales."

Quelles réalités y a-t-il derrière ces deux phrases, autres que le mauvais usage du français en utilisant des métaphores bidons ? Il semblerait bien qu'il y ait une sorte d'unité d'action. On voit bien le rideau métallique se lever et laisser entrer des hordes d'envahisseurs armés de fusils d'assaut. Main basse sur les bacs de soutien-gorges à l'aide de couteaux de combat. Je sors mon pistolet et je descends l'escalator. Trop de monde à la caisse et me voilà pris en otage. Ne pas aller chez Ikea je risquerais d'attraper le syndrome de Stockholm.

Ce n'est pas drôle de rigoler avec ça direz-vous ? Je connais pourtant un producteur d'avions qui francisa son nom pour devenir un vendeur d'avions d'assaut.