Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 novembre 2011

Le communisme ne passera pas

Ronan Kerneur, journaliste multi-cartes, se fend d'un article dont j'ai lu deux lignes tellement il commençait mal. Le titre est "La fachosphère se défoule après l’incendie de Charlie Hebdo", et après deux lignes de lecture on peut trouver "s'exclame l'auteur du blog réactionnaire Brèves 3". Encore un journaliste qui a probablement sauté des classes au collège et au lycée. Comment peut-on assimiler le fachisme à la réaction ? C'est tout simplement antinomique pour une simple raison, le fachisme (ou le nazi, simplifions avec ces gens-là) est révolutionnaire, ce qui n'a jamais été le cas d'un réactionnaire, qui a certes beaucoup de défauts, mais pas celui de vouloir créer un homme nouveau. Et c'est bien le seul fond de sa doctrine de croire que l'Homme ne changera jamais.

Est-ce que je prétend que ce M.Kerneur est un communiste tolérant les crimes de Staline puisqu'il écrit dans l'Humanité ? Non... Alors qu'il retourne à l'école avant de critiquer des blogueurs dont il n'est pas digne d'être lecteur.