Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 janvier 2013

Filipetti était joignable

Cette histoire est insignifiante mais c'est l'excuse du ministre qui est fascinante. Elle a dit qu'elle était "joignable". Que peut bien vouloir dire à notre époque moderne ce terme ?
- Qu'elle veut crâner en laissant sous-entendre qu'elle a un téléphone portatif ? Sans doute pas, c'était vrai il y a 15 ans mais depuis la fièvre est retombée.
- Que son employeur connait son numéro personnel ? C'est valable pour tous les salariés.
- Qu'il y avait le téléphone dans son hôtel ? C'est maintenant vrai dans tous les pays de crève-la-faim à plages de milliardaires.
- Qu'elle avait promis qu'elle décrocherait le combiné bien qu'elle soit en vacances ? On ne peut pas douter qu'au niveau où elle est elle ait une conscience professionnelle.

Ce "joignable" restera un mystère nous laissant dans un abîme de perplexité...