Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 janvier 2010

Faire une huile

Il y a plusieurs méthodes pour sélectionner une élite. On peut essayer d'en dresser une liste sans être exhaustif.

La méthode marxiste
On choisit un type de population qu'on appellera alors "classe". Cette classe sera comme par enchantement considérée comme l'élite. On ne cherchera pas alors instituer un quelconque critère de qualité, c'est l'origine qui sera le garant.

La méthode soviétique
A base de la méthode marxiste il arrive qu'on n'arrive pas aux résultats escomptés alors on s'efforcera d'y arriver par la force ou en modifiant les règles de sorte qu'elles soient favorables au résultat voulu.

La méthode naturelle
On place tous les postulants, y compris les infirmes et les scrofuleux, sur la même ligne de départ. Les premiers arrivés deviennent l'élite, les
autres n'en font pas partie...

La méthode mafieuse
Basée sur le respect de l'autre. C'est à dire qu'on est chef en proportion du respect que l'on impose à l'autre. La méthode pour imposer le respect est fort simple et supporte peu la contradiction, c'est la force, elle-même subordonnée au calibre du flingue.

La méthode raciste ou racialiste
cf la méthode marxiste

La méthode héréditaire
On peut utiliser pour commencer n'importe laquelle des autres méthodes ensuite il faudra l'abroger ou la contourner afin que les places reviennent aux descendants (filiaux ou intellectuels).

La méthode démocratique pure
Les différentes élites sont choisis par leurs semblables. La méthode de désignation importe peu du moment qu'il n'y a pas de protestation.

La méthode militaire
A la faveur d'une démonstration de force il s'opère une redistribution des places selon le bon vouloir des nouveaux puissants. A la différence de la méthode mafieuse celle-ci s'effectue dans un cerain ordre sur un fond politique et non économique.

La méthode révolutionnaire ou dite de substitution
Sous le prétexte d'un changement idéologique ou d'un mouvement révolutionnaire, ceux qui veulent le pouvoir étripent ceux qui le détiennent puis prennent leur place.

La méthode dite du sabordage
Il arrive qu'une élite, lassée par ses offices, rendent le pouvoir et le donne à qui veut.

 

11 janvier 2010

Total respect

sarkomenace.jpg"J’attends des résultats concrets et rapide. Si on les a, le dialogue suffira. Si on ne les a pas, il faudra utiliser un autre moyen."


Voilà quelle est la conception du dialogue du Parrain de la 5ème république. Le dialogue, tel que défini par le grand Kapo, ressemble farouchement à celui des sauvages de banlieue ainsi qu'à leur définition du "respect". Dialogue et respect sont des valeurs qui n'ont cours qu'un calibre de 7.65 à la main.

 

Les directeurs des grandes écoles n'ont qu'à bien se tenir le grand caïd se permet le luxe de les menacer physiquement devant la France entière (car dans ma France à moi après la parole il y a le bourre-pif).


Il faut se dire dorénavant que tout auto-démocrate est quelqu'un qui dans sa bouche crache la vertu et dans sa main tient un revolver. Va-t-il tirer ? Cela va sans dire.