Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 septembre 2014

La guerre de sans dent

Une question me taraudait ce matin au réveil à sentir les premières effluves du livre de l'ex du président qui un beau matin l'a mise à la porte comme la dernière des trainées, une question orthographique. Doit-on écrire "les sans-dents", car les pauvres sont nombreux en pays socialistes, ou "les sans-dent", car les dents sont peu nombreuses dans la bouche d'un pauvre ? Question subsidiaire. Si gros pépère n'aime ni les riches ni les pauvres, qui aime-t-il ?

18 mai 2014

Président de l'Afrique

On connait un tout mou qui a perdu dans son actuel métier tout crédit, toute popularité, sans compter qu'il n'en a jamais eu les compétences. Comme il montre un certain intérêt pour l'Afrique, en témoignent les soldats qu'il a envoyés au Mali et en Centrafrique, et qu'il veut maintenant faire intervenir au Nigeria. Pourquoi ne deviendrait-il pas président de l'Afrique ?

30 avril 2014

Alstom

 
 
On se réveille le jour où les vautours tournent autour d'Alstom. Si nos gouvernants avaient deux sous de patriotisme et d'esprit d'anticipation il y a belle lurette qu'ils seraient allés au chevet de  cette belle entreprise industrielle.
 
On assiste donc à un spectacle déplorable qui donne la nausée. Tous nos bons petits dirigeants socialistes se mettent à brandir le drapeau du patriotisme industriel et de l'indépendance technologique. Bande de salauds ! Pourquoi avoir voté tous les traités qui favorisent cette situation ? Pourquoi avoir toujours chié sur la France, donnant à beaucoup le goût de la merde ? Pourquoi pleurer sur la table rase alors que ce fut toujours la religion et l'ambition ?
 
Et le gros nounours se met à rêver d'une alliance avec Siemens pour créer un géant franco-allemand. Même pas 24 heures plus tard le conseil d'administration d'Alstom lui envoie un gros "fuck, occupe-toi de ton cul et de tes pédés"  en annonçant une alliance avec les Américains de GE. Non seulement la France industrielle est humiliée mais son chef politique se fait sodomiser sans qu'on lui ait rien demandé.
 
 
Elle est belle la France !
 

08 avril 2014

Hollande en guinguette

http://pauldebedeux.hautetfort.com/media/02/01/2580150016.jpgQuestion : que fait le Président de la république à cette sauterie de bas étage ? Réponse : cette dame devait être vraiment très "open" vu qu'il y avait tout le gratin de la politique...

03 avril 2014

Les pactes

La mode est aux "pactes" en ce moment. Un jour on nous sort le pacte de responsabilité d'où il ressort qu'on va un peu rallonger la corde qui soutient par le cou les entrepreneurs afin que les pieds touchent un peu le sol (pas les talons quand même !...). Face à cette mesure d'injustice sociale qui fait crier au loup tout ce qu'il y a de plus humaniste (comprendre les rouges au couteau entre les dents dont la jalousie et la rage n'ont d'égales que la haine) survient le pacte de solidarité. "Solidarité" est un mot positif même s'il recouvre une vérité qui s'apparente à du vol. On pourra toujours l'utiliser pour se redorer le blason, surtout auprès d'une clientèle pour qui le communisme restera toujours une idée qui voulait le "bien" contrairement au nazisme (comme si les nazis, s'étant présentés aux élections, avaient été élus avec un programme voulant la destruction et le "mal" pour ses électeurs !...). Et 1 point Godwin ! Depuis que Hollande est aux manettes ce ne sont que des pactes, il y avait déjà eu auparavant un pacte de croissance, un pacte de justice, etc. Pour un gouvernement qui veut faire face à l'hydre fasciste le mot "pacte" rappelle dangereusement les années 30 où l'on signait force "pactes". Citons par exemple des pactes qui firent moins rigoler dans les chancelleries : - le pacte Briand-Kellog : pour endormir la France face à l'Allemagne avec le concours assumé de l'inconscient traître Aristide. - le pacte d'Acier : signé seulement 12 ans avant le traité du charbon et de l'acier mais dont les motivations étaient beaucoup moins métallurgiques qu'il ne le laissait penser. Et 2 points Godwin ! - le pacte germano-soviétique : trop souvent oublié, surtout par ceux qui prétendirent par la suite avoir été le parti de la résistance. - le pacte de Varsovie : accord qui garantit la paix des peuples contre les attaques de l'Ouest. Là on avait de vrais pactes, avec du contenu, des réalisations et des engagements tenus !

05 mars 2014

Vas-y Vladimir

Pépère intervient au Mali puis en Centrafrique pour sauver les populations menacées par des rebelles. Il soutient les rebelles en Syrie qui attaque le pouvoir légal et légitime. Voilà maintenant qu'il se met à menacer la Russie qui ne fait que défendre ses ressortissants en Ukraine et soutenir un président qui a subi un putsch de la part de gens qui se prétendent démocrates tout en s'alliant avec des néo-nazis. Il va être de plus en plus difficile d'expliquer qu'on est les "gentils", ou que du moins des gens comme Poutine sont des "méchants". Attention tout de même, notre gaz provient de la Russie en passant par l'Ukraine. François, tu m'écoutes ? Je n'ai pas envie de payer plus cher mon gaz pour assouvir ton amour des droits de l'homme ou de je ne sais quelle autre foutaise. foutaise.

03 février 2014

Hollande vire sa grosse par télégramme

«Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler.» Ce langage laconique pourrait faire penser qu'il a niqué la conne : «Je fais savoir que je partageais mon vit fin avec la commune Valérie Trierweiler que j'ai mise.»

31 janvier 2014

Le rouge et le noir

"Quand la mort nous délivrera-t-elle de cette vieille pourriture ? C'était dans ces termes, d'une énergie biblique, que le petit homme de lettres parlait en ce moment du respectable lord Holland."

Stendhal, Le Rouge et le Noir, livre 2

 

10 janvier 2014

Valérie, François, Julie et les autres...

On apprend ce matin que Julie se fait sauter par François. C'est Ségolène qui va être contente que Valérie ait pris un rateau.

Sinon le CAC a encore pris 1% (comme le chômage) et le PIB stagne désespérément. François aurait mieux fait de rester au bistrot avec Vincent et Paul.


07 janvier 2014

L'homme de l'année 2013

Pour l'élection de l'homme de l'année il y avait plusieurs choix :

- Vladimir Poutine, pour sa résistance face au nouvel ordre amoral de l'Occident.

- Leonarda, pour avoir tout fait pour avoir la grâce et la délicatesse de son père.

- François Hollande, pour ne pas avoir voulu laissée impunie l'utilisation des gaz en Syrie et son engagement au côté des rebelles islamistes.

- Nelson Mandela, pour s'être donné la peine de mourir alors que ses fans auraient voulu le garder pour encore mille ans.

- François Hollande, pour son intervention au Mali contre les rebelles islamistes.

- Manuel Valls, pour avoir gazé des femmes et des enfants pacifiques comme au bon vieux temps d'Ali le Chimiste condamné 4 fois à mort pour des faits semblables mais pendu qu'une fois.

- Christiane Taubira, qui a mis la grouille dans les sexes et les genres ce qui lui permet de concourir à ce classement (alors que Leonarda doit sa nomination à sa moustache).

mais le gagnant cette année sera :

- Kim Jong-un pour avoir régler son compte au numéro 2 du régime (qui n'est pas un régime sans protéine pour lui), son propre oncle, au moyen d'un supplice qui ferait crier d'horreur les défenseurs des droits des animaux chez nous. Ce bon vieux Kim a tout simplement lâché son oncle dans une arène où l'attendaient une trentaine de chiens affamés. Inutile de préciser qu'il n'est rien resté du supplicié et que les spectateurs se sont régalés pendant presque une heure. Spectateurs qui ont eu à coeur de répondre par la positive à l'invitation du monarque et de ne montrer aucune moue de dégoût, les chiens n'étant rassasiés que pour un certain temps...