Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2015

Liberté d'expression

Il paraît ce soir qu'il faut défendre la liberté d'expression. De là à dire ce que je pense, il y a un pas à franchir que ne m'autoriseraient pas certains journalistes qui ce soir bouffent les pissenlits par la racine. 

 
Alors je ne dirai pas ce que je pense. Si Minute avait été attaqué, y aurait - il eu un quelconque sentiment de solidarité et d'indignation? Non, seulement l'idée que ces salopards l'auraient bien mérité. 
 

05 juillet 2013

De la démocratie en Egypte et ailleurs

Il est étonnant de voir la réaction de nos démocrates à ce qui se passe en Egypte. D'ordinaire ils sont assoiffés de démocratie, d'égalité, d'élections, de droits en tous genres. En l'occurrence leur réaction n'est matinée que "d'inquiétude" ou de "circonspection". On se tient les côtes ! Nos braves démocrates ne veulent pas avouer publiquement qu'ils sont ravis que l'armée déboulonne un président élu au prétexte que ce dernier est un islamiste.

Chaque jour ils nous prouvent que la démocratie ne doit pas être conforme à la définition qu?ils donnent mais plutôt conforme à leurs souhaits. Ainsi la démocratie ne repose plus sur la règle mais sur la morale. Ne peut en être le représentant qu'un "démocrate". Si vous Le Pen ou Morsi on pourra vous dégager sans problème sous prétexte que vous n'êtes pas estampillé démocrate. On ne procédait pas autrement au sein du PCUS...



07 mai 2013

Du genre humain

A la lecture de Minute j'apprends un fait divers survenu au moment des explosions de Boston qui est fort révélateur de la nature humaine. En effet, alors que les télés américaines glorifiaient les héros ou les martyrs aux soi-disants jambes arrachées, les vrais gens de la vraie vie se sont laissés aller à des penchants beaucoup moins télégéniques, ils ont tout simplement pillé la boutique de souvenir du marathon.

Voilà une belle petite histoire qui résume à elle seule les caractéristiques immuables du genre humain malgré toutes les tentatives passées et présentes de créer un homme nouveau.


06 novembre 2011

Charlie sur la route

Mercredi dernier, lendemain de la Toussaint, jour des morts, j'étais sur la route, une route à péage, l'auto-route en somme, une route d'Ancien régime quoi. J'allume la radio (option de luxe de ma dernière voiture) et je tombe sur une interviouve d'un type de charlie hebdo qui a la voix triste, ce qui ne me surprend pas. Encore une pub gratuite pour ce journal de bobolche ! Deux minutes passent, on apprend que le-dit canard vient de flamber et qu'il n'en reste rien sinon son personnel. La joie me revient ! Oubliés les encore-7-heures-de-route et la pluie de la vallée du Rhône. Une minute passe encore, on apprend que ce sont des musulmans en colère qui ont fait le coup. La joie déborde ! Me voilà dans la peau de Paul Préboist dans La Grande Vadrouille qui, voyant Funès et Bourvil déguisés en Allemands et se faisant arrêtés par une patrouille de vrais Allemands, dit : "V'là qu'ils s'arrêtent entre eux maintenant. Ça doit pas aller ben fort !"

06 mai 2011

Cochon ne saurait mentir

La marche des cochons*, initialement programmée à Lyon, a été interdite à Lyon sous prétexte qu'elle représentait une action qui «stigmatise une partie de la population» et «diffuse un discours raciste». C'est un préfet de la ré-pu-bli-queu qui ose écrire cela ! Se souvient-on encore que nous vivons au pays de Descartes c'est à dire en France, dans un pays où on s'efforce de raisonner et où la logique intellectuelle est cousine des mathématiques et de la science. Ce n'est hélas pas le cas de toutes les cultures du monde.

Pourquoi rappeler cela ? Parce que cette manifestation avait pour but de dénoncer une certaine extension du hallal dans nos assiettes (qui deviendront donc des auges). En contre-partie le préfet taxe ces manifestants de racistes dans une logique d'inversion du sens proprement scandaleuse. Qui est le raciste dans l'histoire ? Celui qui offre du cochon à tout un chacun ou celui qui ne mange que la nourriture préparée par un de ses coreligionnaires ? Imaginez le sort qui vous serait réservé - quand on voit celui qui est fait à Laurent Blanc pour avoir tenu des propos jugés racistes en PRIVE - si au restaurant vous exigiez que votre plat soit préparé par un Catholique.

 

* Un concept à opposer littéralement à celui de voiture bélier...

28 janvier 2011

Travers de l'industrie

"la présence de porc dans un produit qui n'est pas censé en contenir ne relève pas simplement de la question religieuse, mais aussi de la protection des consommateurs" cette phrase n'est évidemment pas de moi elle vient d'ici.

Ainsi le porc serait dangereux pour la santé. Je vais m'empresser d'aller voir mon charcutier et lui demander s'il met du porc dans ses rillettes. Si c'est le cas je vous prie de croire que ça va chauffer !

Revenons à nos moutons, ceux qui gueulent parce qu'ils ont mangé du porc depuis des années sans le savoir ce qui en fait de mauvais musulmans voire des infidèles. Dites les gars si vous ne voulez pas de porc (probablement des traces, des résidus quoi, pas l'empreinte que l'on voit dans la forêt juste avant de charger le 12) faites-les vous mêmes les saucisses ! Dans tout processus industriel il est impossible de garantir un zéro défaut alors qu'en les préparant chez vous il n'y aurait pas ce risque. Seulement le risque que madame laisse les traces présentes sur ses mains, ce qui d'un point de vue statistique ne garantit pas qu'elle n'ait pas des traces "d'impureté". Statistiquement il y a donc du porc partout et pas seulement dans la soupe au cochon, à moins de vivre dans un environnement où les autorités pratiquent le pogrom porcin depuis des lustres, ce qui n'est pas encore le cas chez nous.

 

26 janvier 2011

SEMantique

Une formule apparait depuis quelques temps et elle n'est pas pour me déplaire, il s'agit de "musulman modéré". Cette expression est utilisée pour désigner un musulman gentil, épris de tolérance et de respect. Les bonnes âmes, en utilisant cette expression, ne se rendent pas compte du travail qu'elles font pour le camp de l'islamophobie (dirons-nous pour résumer) car sans l'adjonction de l'adjectif un "musulman" tout court passe dorénavant pour un affreux terroriste pileux au couteau entre les dents.

19 janvier 2011

La quinzaine des dictateurs (1)

Ben Ali fut dictateur en Tunisie pendant 23 ans, le temps nécessaire à beaucoup pour oublier qu'il était socialiste au départ. Bien entendu à mesure qu'il devenait le despote mafieux qu'on vient de mettre au jour il ne l'était plus vraiment à tel point que son parti vient de se faire exclure de l'Internationale socialiste, ce club de gens vertueux. Mieux vaut tard que jamais... Ce pauvre Ben Ali se fait rejeter de toutes parts depuis quelques jours, à croire que le pouvoir rendait beau. Ses amis ne le sont plus, ses obligés deviennent désobligeants, du Jean de La Fontaine pur porc tout ça ! Il était le rempart contre l'islamisme, ce cancer pas encore diagnostiqué, alors au nom de la démocratie on le fout à la benne ce qui l'oblige à aller se réfugier chez le plus islamiste de tous, l'Arabie séoudite. En échange on va bientôt proposer aux Tunisiens, toujours au nom de la démocratie, des cocos ou des islamos. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est Voltaire on progresse.

En attendant c'est le capharnaüm dans le souk. La démocratie a déjà produit ses premiers effets, le premier gouvernement n'aura duré que 2 jours. Croire maintenant qu'elle va s'y maintenir relève du phantasme sachant qu'en terre d'Islam on ne relève aucune trace de démocratie depuis que Mahomet, sur son âne, fit des émules.

Prochainement sur vos écrans Laurent Gbagbo et Jean-Claude Duvalier.

04 janvier 2011

Racines chrétiennes

La France est véritablement un pays aux racines chrétiennes. Ce n'est pas moi qui le dit c'est le ministère de l'intérieur qui donne ses consignes à tous ceux qui voudraient faire le pélerinage de Chartres. J'ai bien regardé on y parle que de ce pélerinage chrétien.

C'est ici.

 

27 avril 2010

A voile et à vapeur ?

Le jour où on dépénalise l'adultère on légalise par voie de conséquence la polygamie. C'est d'une logique implacable et c'est ce qui s'est passé en France. Tout allait très bien madame la marquise tant qu'on avait des maitresses "à la papa". On les cachait, on ne s'en vantait pas, on allait pas se marier avec elle et surtout pas dans la réserve d'une boucherie de banlieue. On jouait sur l'hypocrisie et si parfois un lardon pointait le bout de son nez il fallait assumer, c'était le jeu.


Tout ça est bien fini. Des gens sont venus d'outre-méditerranée avec leurs mœurs d'avant la colonisation. En gros ils sont venus tels des éleveurs de chèvres du VIIIè siècle. Ne demandez pas aux Français ce qu'ils pensent du VIIIè siècle, pour eux c'est une époque crasseuse habitée par des débiles sanguinaires... Alors ces messieurs viennent avec leurs mœurs et les appliquent aux nôtres, forcément ça ne va plus. Et en plus ils se foutent de nous en disant que les femmes numéros 2, 3 et 4 sont des maîtresses comme nous quand on faisait ça "à la papa".


Comme il est de coutume dans une dissertation sciences-pipoteuse ou descoigneuse ouvrons le débat. La polygamie a pour conséquence, quand les hommes ont de 2 à 4 femmes, que de 50% à 75% des hommes se retrouvent le bec dans l'eau. Quid de ces hommes ? Ne seraient-ils pas homosexuels ou pédophiles ? C'est une question qu'on est en droit de se poser puisqu'il parait que le célibat entraine la pédophilie.