Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 janvier 2012

Art Eva

Eva est formidable, elle veut créer des fêtes juives et musulmanes au nom de la laïcité à l'instar du maire de Strasbourg qui veut du hallal dans les cantines au nom de la diversité et plus de poisson au nom toujours de cette laïcité. La définition de la laïcité à gauche est de plus en plus précise, elle semblerait "stigmatiser" au moins une communauté religieuse, c'est à dire celle contre laquelle elle a été inventée.

Eva dit aussi que Jeanne d'Arc est un modèle ultra-nationaliste parce qu'elle luttait contre les Anglais au nom de l'indépendance de la France alors qu'aujourd'hui nous serions à l'heure de l’Europe. C'est exactement ce que pensait un Marcel Déat à propos des prétendus résistants qui s'opposaient à l’Europe allemande (dite déjà à l'époque "communautés européennes"), si bien qu'aujourd'hui même les gaullistes veulent se placer sous la botte teutonne.

Finalement on pourrait dire, pour les mettre tous d'accord, que ceux qui ne veulent plus de frontières sont des collabos dans l'âme.