Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juin 2013

La légion du déshonneur

La réalité dépasse bien souvent la fiction. Iriez-vous voir un film montrant un soldat allemand recevant une médaille de la part d'un officier français pour service rendu à la Wehrmacht au moment de l'offensive de 1940 ?

C'est pourtant bien le type de cérémonie qui s'est produite il y a quelques jours. Marie-Monique Robin, une écologiste bon teint, s'est vue remettre la légion d'honneur sur les lieux du futur aéroport nantais par les soins indirects du ministre de l'écologie. On croit rêver ! Sur le lieu-même de l'affrontement entre les écolos et le gouvernement ! On ne sait pas si le ministre* en question (Delphine Batho) a déjà reçu cette breloque mais ce qui est sûr c'est qu'il a perdu définitivement tout honneur.

http://poitou-charentes.france3.fr/2013/06/08/marie-monique-robin-recoit-sa-legion-d-honneur-notre-dame-des-landes-266071.html

* Vous remarquerez qu'il est plus juste de parler d'un ministre femme au masculin. Si j'avais féminisé la fonction, le fait de dire qu'elle avait perdu tout honneur l'aurait assimilée de facto à une femme de mauvaise vie, ce qui n'était pas mon ambition.