Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juin 2013

Le cul de Mélenchon

Il y a quelques semaines Mélenchon se moquait bien maladroitement de Marine Le Pen qui était tombée dans sa piscine. « En attendant je me casse le cul pour les ouvriers pendant qu'elle se casse le cul dans sa piscine. » qu'il avait dit le bougre laissant sous-entendre que lui, il est de gauche, il n'a pas de piscine, il laisse ça aux beaufs de droite. Voilà notre gros rouge qui se pointe au Bourget pour voir les avions, et notamment les Airbus qui se vendent tellement qu'ils recrutent à tour de bras de futurs exploités. Oubliant probablement son pedigree politique l'espace de quelques instants alors qu'il était assis confortablement dans un fauteuil d'avion il prononça cette phrase de vieux bourgeois pas vraiment proche du peuple: « Moi quand je voyage, je voyage en classe affaires. J'ai passé l'âge d'aller me faire briser le dos à la classe économique. » Il faudrait savoir ! Il se casse le cul ou pas ? Il faut dire qu'entre ces deux phrases le mariage pour les homos a été légalisé. Il y a fort à parier que pour Mélenchon se faire casser le cul n'est désormais plus une priorité.

08 mars 2013

Hessel au Panthéon (addendum)

Il y a deux ans jour pour jour je publiai une note qui convient parfaitement à notre ami Stéphane Hessel qui a les mêmes indulgences que Jean-Marie Le Pen envers l'occup'. En adaptant un peu, cela donne ceci :

4283102280.jpg

Contre les relents nauséabonds des "Hessel",

faites confiance aux forces de l'Axe.


Hessel au Panthéon (erratum !!!!!)

A cause d'une malencontreuse erreur de ma petite archiviste, la phrase de Stéphane Hessel que je proposais de mettre en épitaphe sur son tombeau au Panthéon n'était pas la bonne. Elle était de Jean-Marie Le Pen... Mon Dieu, quelle erreur ! Elle va morfler la petite gourgandine, je vous pris de le croire, on va lui faire sa fête ! Ça tombe bien, c'est la journée de la fumelle.

Il fallait lire la vraie phrase de Stéphane Hessel, qui n'a absolument rien à voir avec celle de l'ignoble fasciste :

« La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. »

Hessel au Panthéon

Pour une fois je suis d'accord avec la meute. Envoyons Stéphane Hessel au Panthéon. Et je propose de mettre en épitaphe une de ses plus belles phrases :

« En France du moins, l’occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés. »


19 avril 2012

Mes pronostics pour 2012

Poutou  1,9

Arthaud  1,8

Joly  2,8

Bayrou  10,7

Hollande  22,5

Sarkozy  26,3

Dupont-Aignan  3,6

Le Pen  18,8

Mélenchon  11,4

Cheminade  0,2

On va bien rigoler semble-t-il. Sinon dimanche sur France 3 à 21 heures il y a Oscar !

22 février 2012

Pays des Lumières

Problème :

100% de la viande abattue en Ile-de-France est halal.

La viande abattue en Ile-de-France représente 2% de la consommation dans cette même région.

Conclusion :

2% de la viande consommée en Ile-de-France est halal.

Commentaire :

Voilà le niveau intellectuel de la rédaction du 20h de France2 dans un pays qui se prétend démocratique et éclairé. 

Si vous ne voyez pas le sophisme et que vous avez obtenu votre bac, allez faire un petit tour en cm2.

01 juillet 2011

Périphrase façon Robespierre

Laurent Joffrin à propos de son passage à la télé, où il interrogeait Marine Le Pen, pour lequel même le site Lepost.fr qualifie sa prestation de haineuse :
"Cette opposition devait s’exprimer dans un esprit de vivacité démocratique."

Quelle belle périphrase à la Goebbels ! Reste à savoir ce que pourrait être un "esprit de vivacité" dans un contexte "non-démocratique". Tu sais quoi Joffrin ? On ne te dira pas de quoi il retourne dans ce cas-là, justement, retourne-toi, ce sera la surprise.

30 juin 2011

Népotisme républicain

Nous voilà dans les starting-blocks d'une nouvelle élection présidentielle. Quelle est cette fonction qu'on nous vend comme parfaite depuis qu'on ne veut plus de rois en France ? C'est le métier de chef de l’État accessible à tous en vertu de l'universalité du suffrage. Ben voyons ! Justement nos chers représentants de la caste au pouvoir tape sur Marine Le Pen qui détiendrait son pouvoir de son père. C'est du népotisme et ce n'est pas bien en République, c'est même un travers à dénoncer publiquement. Le hic c'est que Marine Le Pen a été élue démocratiquement à la tête de son parti (sans aucune tricherie sinon on en aurait entendu parler) ce dont aucun autre parti ne peut se prévaloir. Mais qui se permet de donner la leçon ?

- Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste, secrétaire général du PS (élue avec un maximum de triche sans quoi on en aurait jamais entendu parler), fille d'un candidat naturel à l'élection de 1995 qui finalement ne se présenta pas.
- François Hollande, candidat à la primaire socialiste, ex-secrétaire général du PS (organisateur des élections à la tricherie monstre), ex-concubin de la précédente candidate du PS aux élections de 2007 (alors qu'il était chef de ce parti).
- Marie-Ségolène Royal, candidate à la primaire socialiste, ex-candidate au secrétariat général du PS (battue par Aubry lors des fameuses élections truquées), ex-concubine du candidat aux primaires sus-nommé qui, comme vous le savez, fut celui qui organisa les élections truquées au détriment de celle-là.

Voilà qui sont les donneurs de leçon pour les candidatures à une élection républicaine. Et dire que ces tordus vont encore nous resservir le plat de l'égalité et tout leur charabia démocratico-totalitaire.

25 mars 2011

La bête revient

Comme à chaque fois lors d'une soirée électorale on se gargarise d'un côté et de l'autre on minimise la déroute. Mais cette fois pour le gargarisme il faudra une bonne dose de pastilles de Luchon car le PS, arrivé en tête, ne recueille qu'à peine plus de 10% des inscrits. Fort de cette extraordinaire légitimité le PS appelle à un sursaut républicain pour faire barrage au Front national selon la formule consacrée il y a une vingtaine d'année déjà par les chapelles de l'anti-racisme et de l'esbroufe réunies. L'UMP qui n'a plus de réserve de voix est obligée de rompre le dit "front républicain" contre le FN afin de ne pas sombrer dans le néant des places cantonales (rien à voir quand même avec les cantonniers). Le "front républicain" est une de ces inventions/incantations de gauche qui renvoie à une sorte de mystique républicaine (ce qui n'empêche pas de se dire laïc) visant à lutter contre ceux qui ne sont pas jugés républicains. Il va de soi qu'une formation politique doit obligatoirement adhérer à ce front sans quoi elle sera rejetée dans le camp ennemi, à savoir les non-républicains, les fassistes quoi.

Comme dans toutes les religions il commence à y avoir des mécréants. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux, se foutent de tout ce qui est républicain ou démocrate et votent avec une canne à pêche ou une matraque. Mais ils semblent que les zélites pensent toujours que le vote FN est un vote protestataire. Tant que l'UMP ne verra aucun rapport entre son envie de marier les pédérastes (c'est juste un exemple parmi tant d'autres) et la courbe ascendant de la Marine, les affaires des ex-pensionnaires du paquebot ne sont pas prêt de couler.

13 décembre 2010

Reductio ad Werhmacht

Marine Le Pen a comparé l'occupation des trottoirs lors de la prière des Musulmans à "l'occup'". Beaucoup disent qu'elle a passé la ligne rouge. Qu'elle est bien proche maintenant cette ligne rouge ! Où est le racisme dans ces propos ? Il y a de quoi s'interroger. En tout cas on dirait que l'arroseur n'aime pas être arrosé. La reductio ad hitlerum est une marque déposée à l'usage exclusif du gauchiste. Quand c'est la droite qui fait une bien innocente reductio ad werhmacht c'est la panique comme après le piqué d'un stuka.

Martine Aubry, qui ne dit que des conneries, mais qui possède la super semelle anti-dérapage, a rétorqué, probablement sans ironie :
« Je ne suis pas sûre qu'elle ait compris qu'elle s'adressait aux petits-enfants de ceux qui ont libéré Marseille, en particulier ceux des Algériens qui sont morts pour donner leur vie à notre pays, a ajouté la maire de Lille. Je suis très choquée, quand on sait qu'elle appartient à un parti qui n'a pas eu, pendant cette période dont elle parle, l'attitude républicaine et de défense de la France. »

- Primo, avant de nous resservir le couplet sur les Algériens qui ont défendu la France, il faudrait qu'elle se souvienne qu'en 1940 l'Algérie n'existait pas, c'était la France. Si elle sous-entend que les "Algériens" à l'époque n'étaient que les Musulmans, alors oui Martine, c'est toi qui es raciste.
- Secundo il me semble que le FN d'aujourd'hui n'existait pas pendant la guerre... ou alors il s'agissait d'une coalition de communistes, ce qui ne doit pas être la cible.
- Quant à la défense des valeurs républicaines pendant la guerre... Le vote des pleins pouvoirs, n'était-ce pas les élus du Front populaire (et éminemment républicain) ? 14 des 17 ministres de la SFIO en 1936 n'ont-ils pas été "privés" de la carte du parti en 1945 ? Martine, bois un coup et reprend toi.

Concernant l'association des Musulmans avec la Werhmacht, mon petit Mouloud, c'est vrai qu'il n'y a aucun rapport. Il faudrait plutôt chercher du côté des divisions de la Waffen SS, la Waffen SS Handschar par exemple. Il faudrait s'interroger sur le fait que Mein Kampf fut et reste un best-seller dans tout le Moyen-Orient et qu'il est très facile de l'y trouver. Quand on veut être de mauvaise foi il y a toujours matière. Les mauvaises langues diront que c'est mon occupation favorite.