Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 juin 2013

Le pouvoir de dire NON

Les thuriféraires de la loi dite du "mariage pour tous" ont désormais pour argument : "la loi est voté, il faut l'appliquer; si vous ne le faites pas vous n'êtes pas républicain ni démocrate". Gravons cette règle dans le marbre de peur que ceux qui l'énoncent aujourd'hui pour les homos ne l'oublient à propos d'un autre sujet. Le bon côté de la chose aura été de voir tout un tas de gauchiste se prévaloir de la loi et de sa stricte application. De ce côté-là il y a moyen, dans les semaines à venir, de les amener à rire jaune.

D'un autre côté (vous remarquerez que grâce à ce débat sur le mariage homo il y a désormais deux côtés...) cette volonté de s'en tenir à la loi et rien qu'à la loi réhabilite ceux qui en une certaine période n'ont fait que l'appliquer. Qu'est devenu, pour nos gauchistes, cette farouche volonté d'avoir le pouvoir de dire "non", cet humanisme qui leur faisait distinguer légalité de légitimité ? Si je comprends bien, cette nouvelle logique de petit notaire de province (le mariage à tout prix !) les amènerait à disculper Maurice Papon et bien d'autres fonctionnaires qui n'ont fait qu'appliquer la loi ou le règlement.

L'affaire Dreyfus avait fait basculer la "nation" de la gauche à la droite, il se pourrait que le mariage zinzin produise un basculement similaire dans le rapport à la loi.



25 novembre 2010

Un Etat dans l'étable

Voici une proposition de loi qui vise à informer le consommateur que la viande qu'il achète provient ou non d'une bête qui aura été étourdie avant son abattage. En clair, halal ou pas halal. On apprend dans l'exposé des motifs que la loi actuelle prévoit que toute bête soit étourdie avant abattage*.

Voici donc en avant première une loi qui vise à informer les cas de délinquance. Autrefois pour s'occuper de ces cas on utilisait le code pénal. Il suffisait de trouver la bonne page et de faire appliquer la sentence par l'intermédiaire d'un juge. Ce temps est révolu, dorénavant vous aurez la mention suivante : "Nous vous informons qu'un tel ne respecte pas la loi mais qu'il ne s'agit en aucun cas de le discriminer. La stigmatisation peut nuire au vivrensemble."

 

* Précisons tout de même qu'il y a une dérogation au nom de la liberté de culte étant donné que la France républicaine, au nom de la laïcité, a toujours été garante de la supériorité des préceptes religieux sur la loi...

 

24 novembre 2010

Boycott

L’appel au boycott de tous les produits d’un pays est depuis le 12 février officiellement en France puni par la loi.

A quand la pénalisation de l'appel au boycott d'un produit de tous les pays ?

 

cochon.JPG

 

16 mars 2010

10 ans de merde

Francia_2009_uem.png"Pièce de 2 Euros commémorative
Dixième anniversaire de l'Union économique et monétaire UEM 1999-2009

Tous les pays de la zone euro ont émis le 1er janvier une pièce commémorative de 2 € pour commémorer le 10e anniversaire de l'Union économique et monétaire.

Le centre de la pièce illustre une silhouette humaine stylisée dont le bras gauche est prolongé par le symbole de l'euro. Les initiales GS de l'artiste figurent sous le symbole de l'euro. Le nom du pays émetteur apparaît dans la(les) langue(s) nationale(s) dans la partie supérieure, tandis que l'indication 1999-2009 et l'acronyme UEM traduit dans la(les) langue(s) nationale(s) apparaissent dans la partie inférieure.L'anneau externe de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européen.

Une exception existe pour le Luxembourg où la loi exige que le portrait du grand duc figure sur toutes les pièces, le portrait de celui-ci apparaitra donc en filigrane sur le côté inférieur gauche de pièce. Aux Pays-Bas, une loi similaire exigeant que le chef de l'état (le roi ou la reine) figure sur toutes les pièces, a été amendée pour participer à cette commémoration, cet amendement n'est valable que pour cette émission particulière.

Monaco, Saint-Marin et le Vatican ne font pas partie des pays émetteurs car ils ne sont pas membres de l'Union européenne."


Un petit commentaire s'impose tout de même. On sera amusé d'apprendre qu'un artiste a été requis pour dessiner cette grosse merde (mais néanmoins métallique), censée symboliser les dix ans de la monnaie unique, monnaie qu'elle est la meilleure du monde et qui inspire sacrément l'artiste.
Montrer cette pièce n'est pas vraiment important et relève de l'anecdote. J'ai été surpris de voir ça dans mon porte-monnaie tout-cuir made in France. En cherchant deux minutes sur Internet on tombe sur cette présentation de la pièce. Pour un sujet aussi débile que celui-là on s'aperçoit qu'il a fallu changer la loi d'un pays, forcer un pays a gravé des totos sur ses pièces alors que la loi n'autorisait que le souverain.

02 octobre 2009

En passant

Il avait violé une fille de 13 ans ce qui lui avait valu une condamnation par le passé. Non, je ne parle pas de Roman Polanski mais du type qui vient de tuer la "joggeuse" ces derniers jours. Pour lui il s'agit maintenant de changer la loi et de la durcir (non simplement de la respecter) et de l'envoyer en prison à défaut de pouvoir le castrer chimiquement.

Frédéric Mitterand va-t-il demander son élargissement ? BHL va-t-il plaider "l'erreur de jeunesse" ?

 

07 août 2009

Ministre...

ministre.jpgUn bébé dans un hôpital de Mulhouse meurt en se coinçant la tête entre les barreaux de son lit. Immédiatement le ministre Bachelot réagit en affirmant que toute la lumière sera faite sur cette histoire. J'ai entendu cette information à la radio hier soir en ouverture d'un journal. J'en étais presque à me pincer pour y croire. Voilà le rôle d'un ministre à notre époque ! On s'attend dans les heures qui viennent à une loi. Soit elle interdira les bébés, soit, plus vraisemblablement, elle imposera une norme sur l'écartement des barreaux ou les interdira purement et simplement.


Comment croire qu'il existe encore un gouvernement en France ? Un autre exemple frappant la semaine dernière, l'histoire du remboursement des subventions par les maraîchers (précisons au passage que l'histoire n'aurait pas été révélée sans le travail effectué en toute innocence par une journaliste stagiaire qui ne connaissait pas le principe d'omerta liée à ces histoires européennes ; car cette demande de remboursement date de janvier dernier...). Le ministre en question s'est fait le porte-parole dans les premières heures de la grosse Commission de Bruxelles en réaffirmant que les subventionnés devraient rendre le magot, avant de changer son fusil d'épaule réalisant qu'il avait en face de lui des clients qui en matière de fusil et d'épaule s'y connaissaient un peu.


Les exemples sont légion pour illustrer l'irresponsabilité (ou l'a-responsabilité) de nos ministres. Ils s'emmerdent et ne savent pas quoi faire pour nous le faire sentir. Quand on n'a pas le pouvoir de mettre en taule un banquier qui pille les caisses alors on fait chier le populo en lui interdisant de fumer dans un tabac.

 

13 novembre 2008

Conforme à la loi

Christian Vanneste s'est vu rétabli dans son honneur par la Cour de cassation. Il aurait soit-disant tenu des propos homophobes. "Soit-disant" est même trop fort car ces propos n'ont pas été jugé homophobes par cette cour de justice. Ainsi donc il est permis de dire à propos de l'homosexualité :

 

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité.

Si on la poussait à l’universel, ce (...)