Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 septembre 2008

Gold loto

Il y a quelques jours un Espagnol et un Portugais se sont partagés après le tirage de l'euromillion 120 millions d'euros soit environ 400 millions de Francs (nouveaux) chacun. En tant que grand admirateur de Colbert et de sa politique je commence déjà à tiquer car ce jeu est financé en très grande partie par les joueurs français. Ce sont donc quelques centaines de millions de Francs qui viennent encore alourdir le déficit de notre balance commerciale (ou de la balance des paiements ?... bref de toutes nos balances !). C'est donc de l'argent qui aurait pu très facilement rester à l'intérieur de nos frontières qui s'en va. On me dira que ce n'est rien en comparaison des devises que les Français donnent aux étrangers tarteauxpommes.jpgen partant en vacances au delà de la ligne des Vosges ou du "mur" de l'Atlantique. Le nationalisme économique commence par l'achat de pommes qui viennent du Limousin et non du Chili. Un chômeur qui roule en Ford pleurant sur son sort me fera toujours rigoler !

Le résultat du loto me fait tiquer mais me fait rire aussi. Heureusement que les gagnants reçoivent cet argent sans rien faire. S'il s'était agi de "parachute en or" ou de "dommages et intérêts" quelle volée de bois vert n'auraient-ils pas entendue ? En somme en France il n'est mal vu d'avoir de l'argent que s'il provient du travail ou d'héritages. Gloire à l'argent tombé du ciel, vive le veau d'or !