Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 mai 2014

Président de l'Afrique

On connait un tout mou qui a perdu dans son actuel métier tout crédit, toute popularité, sans compter qu'il n'en a jamais eu les compétences. Comme il montre un certain intérêt pour l'Afrique, en témoignent les soldats qu'il a envoyés au Mali et en Centrafrique, et qu'il veut maintenant faire intervenir au Nigeria. Pourquoi ne deviendrait-il pas président de l'Afrique ?

18 janvier 2013

Le Soudan pour rire

mali,guerre,togo,tchadLa pravda française a essayé de nous faire croire que la communauté internationale était derrière la France dans son intervention au Mali. Une semaine plus tard force est de constater que même nos alliés européens, censés être nos frères, n'ont absolument rien à foutre du Mali et de ses Maliens. Ils n'ont pas tort après tout, quoi de plus normal qu'un pays africain avec sa petite guerre civile. Que ce soient des barbus ou des chefs de guerre à rolex, peu importe.

Sur le terrain la France a quand même trouvé deux alliés qui vont lui fournir des hommes sur le terrain, le Togo et le Tchad. En entendant ça les Islamistes d'En Sardine ont dû en avoir des boutons tellement ces guerriers leur font peur. Imaginez un peu l'armée du Togo, déjà qu'on se moque de l'armée française qui n'a même pas un fusil pour chaque soldat. Ont-ils seulement des chaussures ? Y a-t-il un grade entre général (ou maréchal) et sergent-chef ? L'aide va être précieuse... Au lieu d'accroître sa force, la France va perdre une centaine d'hommes pour encadrer ces bleu-bites. On n'a pas fini de rigoler.


17 janvier 2013

Le Soudan français et ses enseignements

Il parait que les Français sont unanimes, l'intervention au Mali est une bonne chose. Quand on leur aura présenté la facture*, en plus de la défaite qui risque d'arriver, ils seront un peu plus circonspects. Evidemment ceux qui auront dit "on vous l'avait bien dit" seront encore moqués, raillés, comme des débiles ayant eu raison par hasard.

Pourtant on a déjà énoncé la règle qu'il convient de suivre, et tous les réacs la suivent, pour avoir raison. Quand la majorité est unanime, on peut être sûr qu'elle a tort. Quand un moderneud pose une question, avant qu'il ait fini son énoncé on peut lui envoyer à la face un NON aux effluves de saucisson et de muscadet, coupant court à "divers" débats.


*On parle ici de la facture pour les Maliens du Mali, pas des Maliens de France, là il faut ajouter 1 ou 2 zéros.

14 janvier 2013

Intervention au Soudan français

Il y a un match à la mode dans les pays arabo-négro-musulmans : dictature-semi-bananière contre musulmans-dits-salafistes-mais-musulmans-avant-tout. Ces derniers temps quand la France ou les pays européens prenaient partie ils s'engageaient, bizarrement, au côté des troupes qui se revendiquaient d'Al Qaïda. Cette fois l'intervention au Mali montre un renversement d'alliance. La France lutte dorénavant contre l'Islam conquérant au risque de soutenir un gros dictateur à Ray-Ban et montre en or jaune. Ce changement montre à quel point Hollande est visionnaire et intelligent, à l'instar de Louis XV au 18è siècle se disant que ces Allemands commençaient à nous embêter sérieusement et risquaient de devenir dangereux à l'avenir. La seule différence entre Louis XV et Hollande, c'est que le premier avait 150 ans d'avance alors que le seconde aurait deux ou trois guerres de retard. Les mollah en Iran c'était il y a déjà plus de trente ans...

Hollande le visionnaire avait prévu de retirer ses troupes des guerres extérieures au 31 décembre dernier. Le voilà qui s'engage dans une nouvelle guerre, le bougre ! Il aura tenu 10 jours. C'est quand même beau la république (ou l’Europe) qui se targue de vivre en paix depuis des lustres alors qu'en y regardant de près il n'y a pas beaucoup d'année depuis 1945 où la France n'a pas été engagée dans une guerre.

N'allons pas dire non plus que c'est du colonialisme quelques jours après l'intervention du visionnaire Hollande qui s'est excusé au nom de la France de son annexion de l'Algérie en 1830 qui avait justement pour but de lutter contre l'Islam conquérant, esclavagiste et barbaresque.

On restera toujours ébahi devant nos présidents de la république tant ils se montrent à la hauteur de leur fonction...