Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 octobre 2010

Un suppo et au lit

L'autre jour je passais à proximité des barricades (ou bandes d'arcade) des jeunesses républicaines. Je me suis arrêté un moment pour contempler ce théâtre, car tous les acteurs donnaient l'impression d'être sur une scène. "La retraite à 60 ans ! Pas à 67 !" On passera sur le contre-sens de ces débiles profonds car ce n'est pas le sujet. Je sors une cigarette et l'allume avec délectation, comme si j'allumais un cigare devant des ouvriers. C'est une Gauloise, je ne consomme que français. Deux morveux s'approchent de moi. Je connais bien mon ado, il a toujours des grandes phrases à la bouche mais quand il s'adresse à plus grand que lui c'est toujours pour demander un caramel mou.
- Eh m'sieur, t'aurais pas une cigarette ?
- Faut voir... T'as quel âge mon p'tit ?
- Hais zyva, sé pa ton problem, je fume si j'veux.
- La cigarette c'est à 18 ans ! (Dégagez sales mioches ! dit entre mes lèvres car ils sont 4 et je n'ai qu'un couteau.)

 

30 septembre 2010

Radio Paris ment

La Tecno parade avait lieu samedi dernier dans les rues de Paris. Loin de moi l'idée d'en faire de la pub mais c'est la radio qui en faisait et qui en a donné les résultats. Les chiffres entendus étaient : 300 000 personnes ont défilé le long des 4 kms du parcours. Quand on est attentif et qu'on a deux sous de jugeote on sent tout de suite qu'il y a un loup quelque part. Divisons 300 000 par 4000 mètres, ce qui donne 75 personnes par mètre. Considérons que les avenues souillées par ces paradeurs technologiques mesurent en moyenne 20 mètres de large cela fait presque 4 personnes au m2. Pour qui connait les manifs de l'intérieur c'est une densité irréelle.


Messieurs quand vous truquez les chiffres faites-le avec intelligence et réalisme, il est fini le temps où Maurice Thorez prétendait dédicacer 4000 exemplaires de Fils du peuple en 3 heures. Finalement les chiffres de la police, 30 000 personnes à déambuler aux sons du toum-tac, semblent beaucoup plus crédibles. On devrait toujours faire confiance à la police parisienne.

 

19 mars 2009

Accord

reve_general.jpgAvant de passer des accords, il faudrait peut-être faire l'accord.