Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 octobre 2010

Realpolitik

Postulats :
I.   Alain Minc n'aime pas les Boches.
II.  Sarkozy n'aime pas les Roms.
III. Les Boches n'aimaient pas les Roms.


Corollaires :
IV. (avec I et III) Alain Minc aime les Roms.
V. (avec II et IV) Alain Minc n'aime pas Sarkozy.
VI. (avec II et III) Sarkozy aime les Boches.


Conclusion :
Pour réconcilier Sarkozy et Minc, ce qui est le plus important pour l'avenir de notre pays, il faudrait donc réaliser une de ces différentes actions :
- faire en sorte que Sarkozy n'aime pas les Boches (en déclarant la guerre par exemple)
- faire en sorte que les Boches aiment les Roms (en les accueillant tous, ces salauds de Doryphores ont quand même à se faire pardonner avec ce qu'ils ont fait aux Tsiganes)
- faire en sorte que Sarkozy aime les Roms (faut pas oublier que le grand manitou des Roms s'appelle Sarkosi...).

 

14 avril 2010

Say NO to say YES

Dans cet interviouve Alain Minc reconnait qu'il est un con et que Paul Debedeux est très loin de l'être. On parle bien sûr du référendum sur le quinquennat. Au cas où vous l'auriez oublié il y a eu un vote à ce propos il y a quelques années. De mémoire en gros 75% d'abstention et 75% pour le oui. Ce qui fait que votre serviteur se trouve être dans les 6% les plus intelligents de France selon Alain Minc (6 = ((100-75)/100)*((100-75)/100)*100).


Si vous voulez un conseil pour être dans le paquet de ceux qui ont toujours raison dans notre société post-moderne c'est très simple il suffit de toujours dire "non".