Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 juin 2014

Peine de mort

Le conseil d'état a décidé que Vincent Lambert devait être tué. Il ne l'a pas dit comme cela mais a précisé qu'il était déraisonnable de continuer tout "traitement" dans son état. Or cet homme ne reçoit aucun traitement il est seulement alimenté. Voilà un nouveau mot en novlangue. Vincent Lambert est donc condamné à mourir de faim. Si c'est le conseil d'état qui l'autorise je recommande donc d'arrêter tout "traitement" envers l'Afrique !

20 mai 2014

Ne pas dépasser 30

Le conseil de Paris a décidé de limiter la vitesse des voitures dans la capitale à 30 km/h. Quelle belle initiative, fille du principe de précaution ! Grâce à cette mesure il y aura moins de morts et moins de pollution. 2013 a vu 13 piétons mourir sur la chaussée parisienne. C'est peu mais c’est trop, c’est beaucoup trop ! "Nous souhaitons 0 mort sur les routes, notre objectif prioritaire est de voir la vitesse baisser de 90 à 80 km/h sur le réseau bidirectionnel.", précise Chantal Perrichon , présidente de Ligue Contre la Violence Routière. L’objectif est claire, le langage est précis (le lecteur comprendra - s'il en connait - que les routes de campagnes à sens unique ne sont pas visées).

En bon ingénieur que je suis, il parait évident qu’en roulant à 30 km/h le risque qu’il y ait encore au moins un mort sur la chaussée parisienne est encore « non nul ». Le seul moyen d’arriver à un résultat probant serait de limiter la vitesse à 0 km/h. Ce serait une vraie bonne mesure courageuse. Je me demande s’il ne serait pas judicieux en plus de passer à des vitesses négatives. Peut-être qu’on pourrait comme cela faire ressusciter des piétons ?

26 octobre 2013

Rétroactionnaire

Le petit pépère des peuples a eu une nouvelle idée pour racler les fonds de tirroir, taxer l'épargne de façon rétroactive, non pas sur 5 ans comme la prescription dans le droit fiscal mais sur 16 ans ! Tant qu'à faire...

On ne va pas chipoter sur le caractère illégal et anti-démocratique de la mesure, ce gouvernement ayant déjà dépassé depuis longtemps ces limites. Ce qui me turlupine pour mener à bien cette mesure, aussi humaine que l'égorgement hallal, c'est les moyens qu'ils vont se donner pour récupérer le pognon. En effet en 16 ans il s'en est passé des choses. Il y a tout une population qui a eu la mauvaise idée de passer l'arme à gauche. Comment faire pour ratisser tous ces morts qui ont soldé leur plan d'épargne sans même faire preuve de solidarité "anticipative". Salauds de riches morts !