Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 décembre 2010

Reductio ad Werhmacht

Marine Le Pen a comparé l'occupation des trottoirs lors de la prière des Musulmans à "l'occup'". Beaucoup disent qu'elle a passé la ligne rouge. Qu'elle est bien proche maintenant cette ligne rouge ! Où est le racisme dans ces propos ? Il y a de quoi s'interroger. En tout cas on dirait que l'arroseur n'aime pas être arrosé. La reductio ad hitlerum est une marque déposée à l'usage exclusif du gauchiste. Quand c'est la droite qui fait une bien innocente reductio ad werhmacht c'est la panique comme après le piqué d'un stuka.

Martine Aubry, qui ne dit que des conneries, mais qui possède la super semelle anti-dérapage, a rétorqué, probablement sans ironie :
« Je ne suis pas sûre qu'elle ait compris qu'elle s'adressait aux petits-enfants de ceux qui ont libéré Marseille, en particulier ceux des Algériens qui sont morts pour donner leur vie à notre pays, a ajouté la maire de Lille. Je suis très choquée, quand on sait qu'elle appartient à un parti qui n'a pas eu, pendant cette période dont elle parle, l'attitude républicaine et de défense de la France. »

- Primo, avant de nous resservir le couplet sur les Algériens qui ont défendu la France, il faudrait qu'elle se souvienne qu'en 1940 l'Algérie n'existait pas, c'était la France. Si elle sous-entend que les "Algériens" à l'époque n'étaient que les Musulmans, alors oui Martine, c'est toi qui es raciste.
- Secundo il me semble que le FN d'aujourd'hui n'existait pas pendant la guerre... ou alors il s'agissait d'une coalition de communistes, ce qui ne doit pas être la cible.
- Quant à la défense des valeurs républicaines pendant la guerre... Le vote des pleins pouvoirs, n'était-ce pas les élus du Front populaire (et éminemment républicain) ? 14 des 17 ministres de la SFIO en 1936 n'ont-ils pas été "privés" de la carte du parti en 1945 ? Martine, bois un coup et reprend toi.

Concernant l'association des Musulmans avec la Werhmacht, mon petit Mouloud, c'est vrai qu'il n'y a aucun rapport. Il faudrait plutôt chercher du côté des divisions de la Waffen SS, la Waffen SS Handschar par exemple. Il faudrait s'interroger sur le fait que Mein Kampf fut et reste un best-seller dans tout le Moyen-Orient et qu'il est très facile de l'y trouver. Quand on veut être de mauvaise foi il y a toujours matière. Les mauvaises langues diront que c'est mon occupation favorite.

28 septembre 2010

Reductio ad Hitlerum

godwin_point.pngLe "Godwin point" s'attribue à qui termine nécessairement une démonstration en faisant référence au petit caporal allemand (les grincheux diront autrichien). En résumé on attribue un point godouine à qui use de la reductio ad hitlerum. Par les temps qui courent et qui font courir les Roms et assimilés notre bien aimé président se fait pourrir au son de "Horreur, cet homme est un nazi". Là je dis Achtung minen ! C'est un conseil que je donne à ces réducteurs ad hitlerum. Chacun pourra le constater l'occup' actuelle n'est vraiment pas si terrible que ça. Autant en 43 je ne dis pas, il y avait des restrictions et des bruits de bottes, mais en 2010 au pays des chances pour la France et des assurances sociales généralisées il n'y a pas de comparaison possible avec les heures les plus sombres de la grande consommation (je rappelle qu'en 1943 il n'y avait ni beurre ni œuf ni fromage à tous les étages, et que, malgré une Europe à plus de 27, il n'y avait toujours pas de Ligue des Champions).

Ainsi en comparant Sarkozy à Hitler, n'ayons pas peur de trahir la pensée de ces RAH (réducteurs ad hitlerum), ils s'exposent à deux conséquences fâcheuses qui risquent invariablement de leur revenir à la figure. La première serait de faire croire que même sans la Ligue des Champions l'année 1943 sous la botte allemande était comparable aux délices de Capou (dans la botte italienne). Et la seconde, que le nazisme ou le fascisme (n'ayons pas peur de confondre, la plupart des gens le font, et si en plus on devait leur dire que ce sont des idéologies de gauche...) par le truchement de Sarkozy ont un visage plutôt humain, sympathique et même sexy. Quand on compare Blanche neige à la bête immonde, celle-là en pâtit mais celle-ci en bénéficie.

Tout cela n'est en fait pas bien sérieux. Sarkozy fait un bien mauvais nazi. Il aurait même tendance à être très modéré de ce côté-là. Voudrait-on réhabiliter ce courant de pensée ? le rendre à visage humain, comme on disait dans le camp d'en face ? Tout cela s'apparente un peu à du révisionnisme. Que cela vienne de la gauche n'est même pas étonnant car le révisionnisme vient de l'extrême gauche, c'est une manière de minimiser les "expériences" de vie en communauté de l'autre côté du rideau de fer.

Bernanos avait écrit qu'Hitler avait déshonoré l'antisémitisme, les gauchistes et consorts se chargent de le réhabiliter. C'est pas beau tout ça ?

 

05 février 2010

Résistance

petain40.jpg"Je vous demande fermement de procéder au retrait immédiat du portrait de Philippe Pétain de la galerie de portraits présente dans votre mairie", a écrit le préfet de région Christian Leyrit dans un courrier en date du 21 janvier adressé au maire de la commune de Gonneville-sur-Mer, dans le Calvados, Bernard Hoyé (Sans Etiquette).

Être sans étiquette dans le Calvados c'est une promesse d'authenticité, d'être au prise avec un produit du terroir distillé avec amour à l'angle d'un cor de ferme un petit matin de janvier.

"L'association demande instamment au maire de mettre définitivement fin à cette polémique intolérable en retirant ce portrait et de laver l'affront ainsi porté à la mémoire des victimes de persécutions antisémites de Pétain, des résistants et des combattants alliés", conclut le communiqué de la Licra.

Si la nauséabonde Licra veut mettre fin à la polémique il ne tient qu'à elle de ne pas emmerder les honnêtes gens du fin fond du Calvados en ne disant pas à la photo cloutée au mur "Maréchal, nous voilà !". Croit-elle peut-être que la bête immonde va repartir et renaître de ses cendres depuis Gonneville-sur-Mer ? Là-bas on est plus préoccupé par son honneur et l'eau de vie que ces enfantillages de ronds-de-cuir binoclards. Et s'il faut décrocher une photo elle n'a qu'à demander au Garde des Sceaux de supprimer celle de Pierre Laval qui trône dans le couloir d'honneur !

Dans son courrier au maire de Gonneville, le préfet rappelle que "Philippe Pétain, fondateur et chef du régime de Vichy, n'a jamais été président de la République". "Par ailleurs, poursuit-il, l'ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine a expressément constaté la nullité non seulement de tous les actes de l'autorité de fait se disant 'gouvernement de l'État français', dont fait partie l'acte d'auto-proclamation du 11 juillet 1940, mais également de tous les actes postérieurs au 16 juin 1940 jusqu'au rétablissement du gouvernement provisoire de la République française".

Et l'accouchement sous X, et la licence IV, et l'interdiction de jeter des ordures sur les voies, et le congés du 1er mai, t'en fais quoi mon con ? Elle est pas si rase que cela la table, dame Courjaut dirait qu'il ne faut jamais jeter le bébé avec l'eau du bain. Sans parler de la fête des mères ! Il reste des traces de Vichy,et beaucoup même, n'en déplaise à ce préfet et à la LICRA. Et comme je le disais dans une précédente note, la LICRA n'y est pas pour rien, elle qui a fourni parmi le plus gros des bataillons de collaborateurs et de pétainistes. Plutôt extensible la mémoire de la LICRA... De plus le-dit préfet pourrait se fendre d'un "Maréchal Pétain" plutôt que d'un administratif "Philippe Pétain" (pourquoi pas non plus "Pétain Philippe"), il a gagné de grandes batailles lui, contre de vrais adversaires, ça se respecte quand même ça. Et puis il s'est quand même fait élire par une pleine charrette de sympathisants de la LICRA, même que son président n'a eu de cesse après la guerre de les dénoncer jusqu'à ce qu'il se rende compte que ça se faisait du tort au recrutement de constater que tous les anciens avaient une montre qui ne donnait que des heures sombres.

 

10 février 2009

40/30

casqueapointejpg.jpgA l'heure où la France plonge dans la crise - comme le reste du monde d'ailleurs, ne soyons pas orgueilleux - on fait des parallèles avec les années 30 et la crise de 1929. Tout cela se tient d'autant plus que sur plan du vocabulaire un certain Pierre Péan emploie le mot "cosmopolitisme" un mot star des années 30 qui aujourd'hui apparemment sent encore le souffre. Tout cela ressort probablement, et comme toujours, d'une insidieuse campagne de presse, voire d'un complot, visant à jeter l'opprobre sur les années 30. Cela parait d'autant plus vrai qu'on nous annonce qu'une caserne en Lorraine serait occupée par des soldats de la Wehrmacht (ou son nouveau nom depuis sa faillite du milieu des années 40). Installer des soldats allemands en France ! On n'avait plus vu ça depuis bien avant Louison Bobet ou René Coty, en réalité depuis la contre-offensive des Ardennes et la libération de Strasbourg fin 1944 (en mettant de côté la poche de Saint-Nazaire car on peut considérer que ces Allemands, étant coupés de leurs arrières, étaient de jure des immigrés clandestins). Ainsi il y aurait une tentative de réhabilitation des années 40 concouramment à la mise au ban d'un certain esprit des années 30.

Cette tentative est encore frileuse, Mgr Williamson pourrait en attester, contester la réalité historique des années 40 est encore tabou. C'est pourquoi l'Europe avance à petits pas avant de réhabiliter totalement les années 40. Il y avait déjà eu l'incursion d'une patrouille de police lors du marché de Noël à Strasbourg, et maintenant la caserne. Ah si Hitler n'avait pas souillé la construction des communautés européennes (mot employé par Hitler, donc probablement bien avant 1957 et le traité de Rome - chronologie facilement vérifiable) on n'en serait pas là...