Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 avril 2010

Métissage chez les Métis

"(...) Chacun arbore le ruban rouge antisida épinglé sur la poitrine. L'espace d'un instant, on aurait pu se croire à Paris, Londres ou New York.

Ce fut un concert de genres mariés, d'osmoses, de synthèses et de métissages d'inspiration. A la tradition drapée de châles, de voiles, de pantalons bouffants, de tuniques brodées d'or ou de coiffes à turban se sont mêlées des fulgurances très osées.

Il y avait des épaules nues, des dos dévoilés, des ventres à l'air et des jupes au ras des cuisses. Les thèmes s'affichaient sans ambiguïté : "Essence de l'attraction", "Red Hot", "Transgression", "Love Affair", "Dépression chic", "Fusion", "Fantaisie aphrodisiaque et bohème", "Perles et caviar". (...)"


Cette perle nous est offerte par un journaliste arrivé à pleine maturité du journal Le Monde (quotidien du soir), Frédéric Bobin qu'on surnomme dans le métier "bobinard" vu qu'il est à la fois bon client, maque, serveur de soussoupe (cf Boudard), qu'il regarde les filles marcher sur un podium, qu'il mette la nudité comme apogée de la civilisation etc.