Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2013

Hessel au Panthéon (addendum)

Il y a deux ans jour pour jour je publiai une note qui convient parfaitement à notre ami Stéphane Hessel qui a les mêmes indulgences que Jean-Marie Le Pen envers l'occup'. En adaptant un peu, cela donne ceci :

4283102280.jpg

Contre les relents nauséabonds des "Hessel",

faites confiance aux forces de l'Axe.


Hessel au Panthéon (erratum !!!!!)

A cause d'une malencontreuse erreur de ma petite archiviste, la phrase de Stéphane Hessel que je proposais de mettre en épitaphe sur son tombeau au Panthéon n'était pas la bonne. Elle était de Jean-Marie Le Pen... Mon Dieu, quelle erreur ! Elle va morfler la petite gourgandine, je vous pris de le croire, on va lui faire sa fête ! Ça tombe bien, c'est la journée de la fumelle.

Il fallait lire la vraie phrase de Stéphane Hessel, qui n'a absolument rien à voir avec celle de l'ignoble fasciste :

« La politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. »

Hessel au Panthéon

Pour une fois je suis d'accord avec la meute. Envoyons Stéphane Hessel au Panthéon. Et je propose de mettre en épitaphe une de ses plus belles phrases :

« En France du moins, l’occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés. »