Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mai 2013

A la Bank Bank...

Me voilà à travailler depuis quelques semaines à la Bank-Bank Ben & Fils. Aujourd'hui de sémillants responsables de la "com" encravatés et surpayés sont venus nous distribuer des petites plantes dépolluantes pour nous remercier d'avoir baissé de 10% notre production de papier depuis 1 an. C'est mignon, c'est très beau, on va sauver la planète !


Sauf que c'est plutôt kafkaïen, orwellien ou URSSien car personne dans notre bureau n'est là depuis plus de 6 mois et en plus il nous est strictement impossible d'imprimer puisque notre imprimante nous a été tout bonnement retirée. Encore un symptôme de notre époque dite moderne. On nous félicite, et c'est bien la seule fois, de n'avoir pas fait une chose qu'il nous est impossible de faire. On me dira que ça crée de l'emploi...


02 avril 2009

Pas de sans-papier

Si vous allez à Strasbourg lors du prochain sommet de l'OTAN il faudra avoir ses papiers. Pour le coup on ne rigole pas car il faut protéger du beau linge (des chefs d'Etat, pas des citoyens lambda) donc on ne tolèrera aucun sans-papier.

 

ausweiss.allemand.jpg

06 août 2008

Cibiche

"Les cigarettes commercialisées dans l'Union européenne devront être obligatoirement dotées d'un dispositif anti-incendie d'ici 2011, mais elles ne seront pas plus chères, a annoncé mardi la Commission européenne." Libération

Heureusement que la grosse commission est là pour s'occuper de nous. C'est vrai chaque qu'on s'endort dans notre vomis avec un clope au bec on risque de foutre le feu à la baraque. Quelques technocrates en cravate qui tâtent plus volontiers du cigare ont eu une idée géniale, augmenter l'épaisseur du papier pour que la cigarette s'éteigne d'elle-même quand elle n'est pas sollicitée. Il fallait y penser ! Le hic, et le hic est de taille, c'est qu'il y a sur le papier de la cigarette d'aujourd'hui de l'essence afin que celle-ci puisse se consumer seule même s'il n'y a aucune lèvre aspirante au bout. D'un côté la commission, éprise de sécurité, de l'autre les fabricants de cigarette, favorisant l'incandescence. Duel à mort.

Ne serait-il pas plus simple d'interdire l'utilisation de combustible dans la garo, quitte à garantir un peu plus la santé des fumeurs ? Une seule solution revenir à la seule cigarette qui s'éteint toute seule car elle ne brûle pas à l'essence mais au bio-carburant, la Gitane maïs !

gitane.jpg