Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2011

Dividendes (op)primés

Notre cher président propose une prime pour les salariés qui sera versée si les dividendes distribués aux actionnaires seront supérieurs à ceux de l'année d'avant. Un truc de cet ordre la. Pour commencer le critère est plutôt fumeux. Loin de moi l'idée de défendre le grand capital mais je ne vois pas le rapport entre un accroissement des dividendes et la nécessité de verser une prime aux travailleurs. Pour qui connait un peu le monde de l'entreprise (expression d'énarque, la vraie expression étant le monde du travail) les dividendes dépendent de beaucoup de paramètres et n'ont pas un rapport direct avec le travail ou le rendement des employés. Il arrive aussi que les actionnaires changent en cours de route et même qu'ils investissent ! Autant dire que le Kaposi a pondu une usine à gaz digne de la plus démagogique pensée marxisante.

Secundo ce que propose notre conducatore existe déjà sous une version plus simple appelée participation. Je précise pour lui et quelques rares lecteurs qui ne seraient pas au parfum. En plus d'être un usurpateur (referendum) cet homme est aussi un imposteur. Que restera-t-il de son passage aux manettes ? La seule défiscalisation des heures supplémentaires ! C'est un peu maigre comme bilan, d'autant plus que c'est à la portée de n'importe quel maçon portugais qui présente sa facture sur un carnet rhodia et fait grâce de la TVA...