Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 août 2008

Coups de bâton

Je lis en ce moment "Bâtons dans les roues" de Jacques Perret. Il ne faut surtout pas oublier Jacques Perret qui est un peu notre père à tous. A tous ceux qui se reconnaitront dans la 4è de couverture du dit ouvrage : "Le point de vue de Jacques Perret sur les nombreux thèmes qu'il aborde ici (ils vont de la boxe aux soucoupes volantes en passant par le scrutin à deux tours) est nettement rétrograde. Les appels fréquents à Mérovée, le témoignage des chandelles et la référence aux aurochs font entrevoir ses préoccupations permanentes et sa foi dans les causes perdues. Il pense que le char du progrès n'est plus maître de sa cours et c'est pourquoi il s'amuse à mettre des Bâtons dans les Roues."

perret.jpgSi ça ne donne pas envie de le lire je ne sais pas ce qu'il faut dire de plus, sinon que ce livre est écrit comme un blog comme une succession de notes qui s'enchainent avec maestria traitant de sujets qui, étrangement, sont toujours d'actualité (dans la réacosphère par exemple). En fait le "étrangement" est de trop, on s'aperçoit en relisant les vieux réacs (le livre dont je parle est de la fin des années 40) qu'ils sont "étrangement" modernes si tant est que la modernité soit d'atteindre une sorte d'absolu.