Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 avril 2010

A voile et à vapeur ?

Le jour où on dépénalise l'adultère on légalise par voie de conséquence la polygamie. C'est d'une logique implacable et c'est ce qui s'est passé en France. Tout allait très bien madame la marquise tant qu'on avait des maitresses "à la papa". On les cachait, on ne s'en vantait pas, on allait pas se marier avec elle et surtout pas dans la réserve d'une boucherie de banlieue. On jouait sur l'hypocrisie et si parfois un lardon pointait le bout de son nez il fallait assumer, c'était le jeu.


Tout ça est bien fini. Des gens sont venus d'outre-méditerranée avec leurs mœurs d'avant la colonisation. En gros ils sont venus tels des éleveurs de chèvres du VIIIè siècle. Ne demandez pas aux Français ce qu'ils pensent du VIIIè siècle, pour eux c'est une époque crasseuse habitée par des débiles sanguinaires... Alors ces messieurs viennent avec leurs mœurs et les appliquent aux nôtres, forcément ça ne va plus. Et en plus ils se foutent de nous en disant que les femmes numéros 2, 3 et 4 sont des maîtresses comme nous quand on faisait ça "à la papa".


Comme il est de coutume dans une dissertation sciences-pipoteuse ou descoigneuse ouvrons le débat. La polygamie a pour conséquence, quand les hommes ont de 2 à 4 femmes, que de 50% à 75% des hommes se retrouvent le bec dans l'eau. Quid de ces hommes ? Ne seraient-ils pas homosexuels ou pédophiles ? C'est une question qu'on est en droit de se poser puisqu'il parait que le célibat entraine la pédophilie.