Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juillet 2008

Tous à la mer

Entendu ce matin à la radio. Un auditeur appelle pour dire qu'à cause de l'augmentation du prix de l'essence (indécent de parler "d'explosion des prix" dans ce cas-là) il ne part en vacances, "en camping", qu'à 15 kilomètres de chez lui.
camping4l.jpgRaisonnons deux minutes. La France est le plus beau pays du monde grâce à la diversité de ses paysages, il suffit de faire 150 kilomètres pour changer d'air et de panorama, puisqu' apparemment c'est ce que recherchent tous ces gens qui ne peuvent pas rester chez eux pendant les vacances. Donc notre famille aurait pu faire 135 km de plus. Admettons qu'elle ait un Renault Scénic qui consomme 8 litres aux cent et que le prix de l'essence soit de 1,524 euro (10 francs quoi !), le surcout est donc de 16,46 euros. Soit en gros 33 euros aller/retour. Quand on a les moyens d'avoir une voiture, de partir en vacances et d'appeler la radio à 9 heures du matin (tarif blanc !) on peut, il me semble, dépenser 33 euros de plus pour ne pas avoir à camper dans son jardin. Voilà comment on explique la baisse du pouvoir d'achat ! Et pour le réchauffement climatique c'est pareil. "L'eau de la mer est plus chaude cette année..." Restons calme et buvons frais !

A noter qu'il est intéressant pour un réactionnaire d'écouter les messages des auditeurs à la radio, c'est bon pour la circulation sanguine et ça vous permet de râler de bon matin et ainsi d'éviter de taper sur votre femme.