Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 octobre 2010

Saint Zano

telestar.pngÇa ressemble à une sorte de palmarès en France des prénoms composés et c'est paru dans Téléstar semble-t-il. On passera rapidement sur l'indignation face à la musulmanisation, c'est, hélas, presque devenu un cliché de le dénoncer. Ce qu'il y a de drôle dans ce classement, c'est cet étrange "Léo-Paul". Drôle n'est pas vraiment le terme car ce prénom sonne comme un symbole de la micarémisation des prénoms français. Micarême est un prénom qu'on rencontre en Afrique francophone, il est donné aux enfants qui naissent à la mi-Carême, parce que c'est écrit sur le calendrier. C'est toujours assez drôle d'en rencontrer un, c'est le folklore de l'Afrique. En revanche trouver un Léo-Paul en France est beaucoup plus inquiétant. Il fut une époque où on avait de vrais Léopold, assumés et bien portés. Notre régime festif crée maintenant cet abominable Léo-Paul. C'est ludique, c'est festif et ça fait moins vieux schnock que Léopold. Quelle sera la prochaine étape ? L'écriture des prénoms en SMS ? En tout cas le premier Léo-Paul que j'aurai sous la main il passera un sale quart d'heure, je ferai tout pour qu'il maudisse ses parents.

 

PS : Pour lire l'histoire des Jibé (Jean-Baptiste), vous pouvez aller cher TFP.