Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 juillet 2011

Martine m'écrit

martine aubry,primaire,démocratie,citoyen,électionLes lecteurs assidus de ce blog savent que j'entretiens une correspondance avec nombre de personnalités politiques de "haut niveau". Hier c'était Martine qui m'écrivait personnellement (Martine Aubry, bien sûr, la preuve en cliquant sur l'image !). J'étais assez satisfait qu'elle me fasse part de ses ambitions même si j'aurais préféré qu'elle me passe un p'tit coup de bigot. Passons... j'imagine qu'elle a bien arrosé ça hier soir, ce n'est quand même pas tous les jours qu'on se présente à l'élection présidentielle.

Pour en revenir à sa petite bafouille, je la trouve fort à propos et bien sentie. Seule une phrase m'a fait un peu tiquer :"La primaire citoyenne doit être un grand moment démocratique." Oui Martine, c'est un peu vague comme formule car ça fait un peu phrase toute faite qui ne veut pas dire grand-chose. En effet on pourrait inverser tous les mots sans que le présumé sens en soit affecté :
- La primaire démocratique doit être un grand moment citoyen.
- Le grand moment démocratique doit être une primaire citoyenne.
- Le grand moment citoyen doit être une primaire démocratique.
- La primaire citoyenne doit être un grand moment démocratique. (phrase retenue)

Pour le reste du message ça tenait le choc, même si je n'ai rien retenu après trois lectures (ce qui est plutôt bon signe). J'ai quand même pris note de ta candidature, ma bonne Martine. C'est la promesse de bons moments à venir et de chaudes soirées bien arrosées.